En clôture de la 8e journée de Ligue 1, Monaco a pris une véritable valise à Lyon (4-1). Insolents d'efficacité en première période, les hommes de Rudi Garcia ont pris le meilleur sur un adversaire direct dans l'optique d'un ticket pour une place européenne. Dominateurs dans la possession, les Monégasques, volontaires, on vécu un supplice avant la pause, laissant trop d'espaces à une attaque lyonnaise qui n'en demandait pas tant. Karl Toko Ekambi, homme du match, a inscrit un doublé, comme face à Strasbourg une semaine plus tôt (2-3). L'OL est à deux points du podium.

Ligue 1
Trois victoires de suite et une tête d’outsider : à l’OL, on "regarde vers le haut"
HIER À 17:53

Une mi-temps, il n'a fallu qu'une seule mi-temps à Lyon pour doucher les espoirs de Monaco. Les joueurs de Niko Kovac étaient pourtant venus au Groupama Stadium avec des velléités offensives affirmées. Elles auront eu deux mérites : donner du rythme au match et accoucher de déséquilibres dont a su profiter Lyon. Le plan de l'ASM aurait pu marcher si Anthony Lopes n'avait pas tour à tour écœuré Stevan Jovetic (3e) et Youssouf Fofana (11e). Après sa deuxième intervention, Lyon s'est projeté beaucoup trop vite vers l'avant, permettant à Memphis Depay d'ouvrir le score en profitant du laxisme adverse dans le repli défensif (1-0, 12e).

Memphis Depay (Lyon) contre Monaco / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Monaco plombé par sa première période catastrophique

Défensivement, Monaco n'a eu aucune solidité pendant 45 minutes. Et la vitesse des Lyonnais a fait le reste. Alors que le but de Depay a plombé leurs ambitions, les Monégasques se sont beaucoup trop livrés sans se montrer décisifs dans la zone de vérité. Au sein de l'OL, Karl Toko Ekambi s'est distingué en s'offrant un doublé, d'abord en reprenant un centre à ras de terre de Tino Kadewere (2-0, 34e) puis en profitant d'une mésentente entre Benoît Badiashile et Florentino Luis dans la surface (4-0, 44e). Entre ses deux réalisations, il a obtenu un penalty transformé par Houssem Aouar (3-0, 41e).

Au retour des vestiaires, Monaco a gagné en équilibre. On a dès lors presque cru que Lyon allait vaciller, puisque Wissam Ben Yedder a relancé, un peu, les siens en inscrivant un penalty d'entrée (4-1, 48e). Si Monaco a retrouvé un esprit conquérant susceptible de lui redonner des ailes, le club de la principauté n'a pas su transformer l'essai. En face, l'OL s'est arrêté de jouer et a subi sans céder. En difficulté dans le jeu, les Lyonnais ont quand même trouvé le moyen d'exister offensivement grâce à Moussa Dembélé, mal payé (77e, 88e).

A défaut d'être 100% rassurant derrière, Lyon a été flamboyant devant, et c'est ce qui lui permet aujourd'hui d'enchaîner un deuxième succès de rang en championnat, doublé d'un cinquième match sans défaite. En attendant le gros test face à Lille lors de la prochaine journée, les Gones semblent avoir définitivement lancé leur saison. Pour atteindre leur objectif européen, il leur faudra maintenant signer une série. Au regard du niveau affiché par Memphis Depay et Karl Toko Ekambi, ils peuvent bel et bien y croire.

Ligue 1
Montpellier et Monaco, c'est du costaud
HIER À 15:52
Ligue 1
L'OL enchaîne brillamment et vise les sommets
HIER À 13:52