Une belle occasion manquée par Montpellier, dimanche à l'occasion de la 31e journée du championnat de France de Ligue 1. Alors qu’ils ont mené contre le cours du jeu avant de manquer cruellement de précision pour faire le break, les joueurs de Michel Der Zakarian, qui ont ouvert le score par Stephy Mavidi, n’ont pu faire mieux que match nul sur la pelouse d’Angers, sauvé par Stéphane Bahoken (1-1). Le MHSC reste à 4 longueurs de Lens et laisse l’occasion à Rennes de le dépasser dans la course à l’Europe.
Le film du match
La série d’invincibilité de Montpellier continue de s’étendre, mais les coéquipiers de Teji Savanier, absent sur blessure lors de cette 31e journée, auraient pu faire mieux. Invaincus depuis désormais 11 matches toutes compétitions confondues (dont 9 en Ligue 1), les Héraultais avaient l’occasion de revenir à deux longueurs du cinquième en cas de succès face à une équipe d’Angers encore secouée de l’annonce du départ de son entraîneur, Stéphane Moulin, à la fin de la saison. Ils ont manqué le coche.
Ligue 1
Le but du 3-2 dans les arrêts de jeu, un triplé pour Milik : l'OM a vécu une folle soirée
IL Y A UNE HEURE

Delort, une pelleté de ratés

Déterminés à offrir une belle fin à leur coach, les joueurs du SCO ont bien mieux démarré le match que leurs adversaires. Avec beaucoup d’intensité et un bloc compact au milieu de terrain pour récupérer de nombreux ballons, les Angevins ont longtemps éteint de maladroits visiteurs. Mais ils ont vendangé sur leurs rares occasions du premier acte (23e, 31e, 37e). Pire, ils ont concédé l’ouverture du score sur le premier tir cadré du MHSC au retour des vestiaires, sur une réalisation de la tête de Mavididi après un bon travail de Junior Sambia (0-1, 47e).
Après une première heure de jeu fermée, la partie s’est emballée alors que le SCO, à force de courir après le score, a commis de plus en plus d’erreurs et laissé des espaces plus grands à la triplette d’attaque montpelliéraine. Meilleur buteur de son équipe en Ligue 1, Andy Delort a eu de multiples occasions de tuer le match. Mais en loupant son piqué (68e), puis sa frappe seul face à Bernardoni (72e), il a laissé Angers espérer. Et revenir sur une erreur de Vitorino Hilton, qui a manqué son interception pour laisser Bahoken tromper Jonas Omlin (1-1, 73e).
L’égalisation du SCO a lancé un dernier quart d’heure de folie, où les occasions se sont succédées de chaque côté, même si les plus nettes ont été montpelliéraines. Mais ni Mavididi (78e), ni Laborde (80e) et encore Delort (82e, 89e), n’ont puni les errances d’Angers. Avec ce nul, les Héraultais manquent l'occasion de bien lancer un mois d’avril relevé où ils devront affronter Marseille, Lille puis Nice.
Coupe de France
"Se chambrer est un jeu" : Neymar et Delort ont bel et bien fait la paix
13/05/2021 À 12:58
Ligue 1
"C'est nous qui l'avons perdu" : Pour Mbappé, si Lille est sacré, ce sera la faute du PSG
12/05/2021 À 22:50