La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a tranché dans le vif. Après avoir initialement placé le dossier en instruction, l'instance a annoncé, ce mercredi soir, que le match entre l'OGC Nice et l'OM, stoppé le 22 août dernier à la 75e minute sur le score de 1-0 pour les locaux, sera finalement rejoué sur terrain neutre. "Trois matchs à huis-clos total pour l'OGC Nice, dont le match OGC Nice – Olympique de Marseille qui sera rejoué à huis-clos total sur un terrain délocalisé. Un match à huis-clos total a été purgé dans le cadre de la mesure conservatoire", est-il indiqué dans le communiqué.
La commission de discipline a également infligé à Nice un retrait de deux points au classement, dont un avec sursis. Le défenseur de l'OM Alvaro Gonzalez, qui a jeté des bouteilles en direction du public niçois, a été suspendu pour deux matches ferme. Dimitri Payet, autre joueur marseillais, a reçu une suspension d'un match avec sursis. Pablo Fernandez, préparateur physique de l'Olympique de Marseille et auteur du coup de poing, écope d'une "suspension de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles jusqu'au 30 juin 2022".
Ligue 1
Puel mis sous pression par les supporters stéphanois : "On te laisse 24h pour démissionner"
21/10/2021 À 13:17
L’arbitre était présent lors des auditions
"Le match à rejouer ? C’est la décision de la commission de faire rejouer ce match sur un terrain neutre, à huis clos, à 0-0. L’arbitre était présent lors des auditions. Il nous est apparu plus cohérent de faire rejouer ce match. La volonté de la commission est de rappeler que le sort d’un match ne peut pas dépendre de la décision unilatérale d’un club de reprendre un match", a indiqué Sébastien Deneux, président de la commission de discipline.
https://i.eurosport.com/2021/08/23/3205748.jpg
"Je ne rentre pas dans les détails du dossier, l’audition a duré près de 3h30. L'échelle des sanctions ? Ce qui a été primordial pour nous, c’est le degré d’importance des incidents. C’est un degré extrêmement élevé. Cette décision est à la hauteur de la gravité des incidents qui ont eu un retentissement exceptionnel, qui concerne une atteinte caractérisée à l’intégrité physique de joueurs de football (...) En dépit des circonstances de ce match, les comportements de Dimitri Payet et Alvaro Gonzalez nous sont apparus comme sanctionnables sur le plan disciplinaire", a-t-il précisé lors d'une visio-conférence de presse.
"Pour Payet, la sanction prend en compte le fait qu'il a été directement touché par une bouteille puis atteint par un coup de pied d'un spectateur, ce qui n'a pas été le cas pour Alvaro, d'où le différentiel sur les deux joueurs", a détaillé Deneux. Le défenseur de l'OM, pas vraiment heureux de cette sanction, a rapidement régi sur Twitter.
Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36
Ligue 1
Boateng à l'OL, vraiment un coup de maître ?
01/09/2021 À 23:01