Les supporters niçois devront patienter. Pour la reprise de la Ligue 1 le 23 août prochain face à Lens, ils ne retrouveront pas leur place dans l'Allianz Riviera. Si les rassemblements sont autorisés jusqu'à 5000 personnes, y compris dans les stades, Jean-Pierre Rivère a décidé mercredi de trancher dans le vif en instaurant le huis clos pour la 1ère journée de championnat au moins. Le président du club azuréen l'a expliqué en s'appuyant sur la situation sanitaire actuelle qui voit le nombre de cas de COVID-19 augmenter.

Ligue 1
Rennes tient le remplaçant de Mendy : Gomis s'engage pour 5 ans
IL Y A UNE HEURE

Qualifiant cette décision de "pas évidente mais responsable", Rivère a préféré prendre les devants alors que le gouvernement a maintenu la jauge de 5000 spectateurs maximum jusqu'au 30 octobre. "Nous sommes navrés que les circonstances récentes nous conduisent à cela. On espère que cette décision de sagesse ne freinera pas l’enthousiasme de nos supporters. Mais au contraire que cela leur montrera que l’on prend soin d’eux", a-t-il ajouté.

Le huis-clos jusqu'en novembre ?

Si l'argument sanitaire est donc le principal avancé, le dirigeant niçois a également affirmé ne pas vouloir faire de distinction entre les nombreux et fidèles abonnés du club. Une loterie avait pourtant été organisée pour vendre les quelques milliers de billets disponibles.

En considérant que la logique reste la même et que les restrictions ne soient pas prolongées au-delà, il faudrait attendre jusqu'à la 10e journée de championnat, le week-end des 7et 8 novembre, pour revoir du public dans les travées de l'Allianz Riviera. L'occasion serait néanmoins belle puisqu'elle mettrait en scène le derby de la Côte-d'Azur contre l'AS Monaco.

Ligue 1
Simple contracture pour Neymar
IL Y A 2 HEURES
Ligue 1
Un mercato "réussi", un effectif "rempli" : Villas-Boas satisfait de l'été marseillais
IL Y A 5 HEURES