Actuellement prêté au Qingdao Huanghai FC (1re division chinoise), Joseph Minala, toujours sous contrat avec la Lazio Rome (Serie A italienne), ne souhaite pas s'étendre sur toutes ces "fausses informations" véhiculées à l'époque sur son âge. Jeune espoir du club romain, Minala avait dû affronter des commentaires acerbes sur les réseaux sociaux après la publication d'articles s'interrogeant sur son âge. Ils affirmaient, sans preuve, que l'adolescent était en réalité... quadragénaire.

Joseph Minala

Crédit: Eurosport

Ligue 1
Mbappé le reconnaît : "Je ne suis pas parfait et je dois encore évoluer"
IL Y A 7 HEURES

Ses traits de trentenaire et son imposante carrure avaient contribué à donner du crédit à cette rumeur. Avant que la fédération italienne ne mène une enquête et disculpe définitivement le milieu de terrain. "J'ai eu des opportunités dans certains clubs. Mais ça ne s'est pas fait à cause de cette affaire qui a freiné ma carrière et qui freine (encore) ma carrière", explique à l'AFP Joseph Minala, aujourd'hui âgé de 24 ans. "C'est une image que certaines personnes ont malheureusement sur moi. J'ai eu la possibilité d'aller en France, d'aller au Paris Saint-Germain à l'époque. Mais ça ne s'est pas fait", regrette-t-il.

Joseph Minala se trouve actuellement à Suzhou (est de la Chine), où son équipe des Qingdao Huanghai joue dans une "bulle" sanitaire destinée à éviter les contaminations au Covid-19. "J'aurais fait une autre carrière" sans cette polémique, explique-t-il par téléphone. "Parfois, certains préfèrent ignorer que je suis un bon joueur, et ne soulignent que cet aspect de moi."

Boulanger

Son parcours professionnel digne d'un roman impose pourtant le respect. Jeune footballeur prometteur, il est repéré au Cameroun par un ex-joueur professionnel devenu agent. Ce dernier lui promet un essai à l'AC Milan. Ses parents dépensent alors "beaucoup d'argent" pour financer le voyage de l'adolescent de 14 ans jusqu'en Italie. Mais le rêve du jeune Joseph s'écroule une fois arrivé sur le quai d'une gare romaine. "On m'a dit qu'on allait venir me récupérer pour faire le test à l'AC Milan. Mais j'ai attendu une heure, une heure trente, et toujours personne n'était là", se remémore-t-il.

"J'ai été abandonné à la gare avec mes deux valises et un téléphone sans puce dedans. C'était une arnaque que je n'ai jamais comprise." Sans endroit où aller, Joseph Minala se rend alors à la police. "J'étais tellement déçu que j'ai demandé à ce qu'on me rapatrie dans mon pays. Mais comme j'étais mineur non-accompagné, ils m'ont emmené à l'hôpital pour faire des examens. Puis ils m'ont placé dans un centre social", explique-t-il. "C'est là que mon aventure a commencé."

Joseph Minala entretient son football en rejoignant l'équipe du centre d'accueil, qui participe à un championnat amateur dans la région de Rome. En parallèle, il suit une formation professionnelle en boulangerie.

"Pète les plombs"

"Aujourd'hui, je suis un bon boulanger. Peut-être qu'après ma carrière, j'ouvrirai une boulangerie, on ne sait jamais !", rigole-t-il. L'agent Mino Raiola, qui défend notamment les intérêts de Paul Pogba, repère alors le joueur dans ce championnat amateur et l'emmène à Naples, le club d'Edinson Cavani, où il restera un an.

Après plusieurs essais (Juventus, Inter Milan, AC Milan), il rejoint en 2013 l'équipe U-19 de la Lazio. Et suite à la polémique sur son âge, il est prêté plusieurs saisons en Serie B italienne, avant de rejoindre la Chine. Joseph Minala y restera jusqu'à fin 2020 pour disputer la saison avec Qingdao. Il s'interroge encore sur son avenir, son contrat expirant en juin prochain avec la Lazio pour laquelle il n'aura fait que quelques apparitions furtives. "Je continue à faire ma vie, malgré tout ce que les personnes ont essayé de faire contre moi", souligne Joseph Minala, qui espère un jour être appelé en équipe du Cameroun. "Beaucoup de personnes s'attendaient à ce que j'arrête de jouer, que je pète les plombs. Mais ce n'est pas le cas. Je continue à faire mon boulot. Je suis toujours dans le foot."

Ligue 1
Mbappé en priorité, Neymar en stand-by : Au PSG, l'heure des prolongations
IL Y A 11 HEURES
Ligue 1
Monsieur 72%, centenaire et plan raté : les Tops et Flops de la 8e journée
IL Y A 12 HEURES