La grande question : L'OM peut-il garder Milik ?

C'est peu de dire que Marseille a galéré pour trouver son avant-centre. Mais l'OM a fini par y arriver en mettant la main sur Arkadiusz Milik il y a six mois. Le buteur polonais, arrivé de Naples lors du mercato d'hiver, a donné un coup de fouet salvateur à l'attaque marseillaise. Avec 10 buts en 15 matches toutes compétitions confondues, dont 9 en Ligue 1, Milik a grandement contribué à la qualification des Olympiens pour la Ligue Europa. La disputera-t-il sous le maillot phocéen ? Rien n'est moins sûr.
Milik est arrivé dans le cadre d'un prêt de 18 mois avec une option d'achat estimée à 12 millions d'euros. Pablo Longoria n'a cessé de répéter qu'il avait la main sur ce dossier. "On a le contrôle de Milik, c'est un joueur de l'OM avec une formule qui me prendrait la journée à expliquer, déclarait-il en avril dernier. Il n'y a pas de possibilité qu'il retourne à Naples. Dans un marché, il y a toujours une possibilité de jouer dans un grand club européen. Il n'y a pas de parole donnée en cas d'offre d'un grand club. C'est toujours une question de négociations. L'intention du joueur est de prolonger à Marseille, où il est très content."
Ligue 1
Paris, un été de retouches ou un big-bang sans précédent ?
25/05/2021 À 21:56
Mais Milik est ambitieux. Le Polonais n'a pas caché sa volonté d'évoluer dans un grand club et ses performances à l'OM ne sont certainement pas passées inaperçues de l'autre côté des Alpes. La Juventus en aurait fait une priorité, et l'attaquant de 27 ans poussera vraisemblablement vers un départ si la Vieille Dame vient taper à la porte. D'autres clubs pourraient être intéressés, surtout si Milik brille à l'Euro. Et si l'OM venait à le perdre, ce fameux chantier du "grand attaquant" serait de nouveau ouvert…

Arkadiusz Milik (Marseille) - Ligue 1 2020-21

Crédit: Getty Images

Le grand fantasme : Gerson, le pari a son prix

Il ne fait aucun doute que Gerson a du talent. C'est ce qui avait poussé la Roma à débourser près de 20 millions d'euros pour s'attacher les services d'un joueur alors âgé de 19 ans en 2016. C'est ce que le milieu brésilien a confirmé après deux saisons abouties à Flamengo, où il s'est admirablement relancé après son échec en Europe. C'est enfin ce qui a convaincu Pablo Longoria et Jorge Sampaoli d'en faire leur cible prioritaire pour renforcer l'entrejeu marseillais.
Le problème, ce n'est pas le talent de Gerson. C'est son prix. La presse brésilienne indiquait que Flamengo avait refusé une offre de 25 millions d'euros, assortie de bonus, formulée par l'OM pour son joueur. Marseille ne semble pas avoir abandonné l'idée de le recruter pour autant. Quitte à entamer une bonne partie de son budget mercato sur un seul joueur, qui a connu une première expérience mitigée en Europe ? Ce serait un énorme pari. Et Marseille ne peut pas forcément se le permettre.

Légende ou simple lieutenant : Florian Thauvin a-t-il sa place au Hall of Fame de l'OM ?

Le grand chantier : toute l'équipe, en fait...

A priori, le chantier est vaste à Marseille. Tellement vaste qu'il concerne tous les postes. Y compris celui de gardien de but. Avec le départ de Yohann Pelé, en fin de contrat, Marseille va lancer à la recherche d'un portier et cela pourrait avoir des conséquences sur l'avenir de son capitaine, âgé de 36 ans et au club depuis 2008. Un départ n'est pas forcément à l'ordre du jour. Mais le cas de Mandanda illustre surtout la révolution à laquelle se prépare le club phocéen.
Longoria voudrait renouveler massivement l'effectif. D'après La Provence, le président de l'OM souhaiterait pas moins de onze recrues pour marquer le début d'une nouvelle ère. De nombreux départs sont également à prévoir. Florian Thauvin a lancé le mouvement des joueurs en fin de contrat, les joueurs prêtés comme Mickaël Cuisance et Olivier Ntcham ne seront certainement pas conservés, et Duje Caleta-Car ainsi que Boubacar Kamara, deux des plus grosses valeurs marchandes du club, sont aussi évoqués sur la liste des départs. Et la situation de Pol Lirola, prêté, reste à définir. Comme le visage du onze olympien à la rentrée, finalement.

Pablo Longoria, le directeur du football à l'OM

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Moins inspiré et muet, l'OM accroché
22/09/2021 À 20:51
Ligue 1
Saliba déjà incontournable à l'OM : Mais quelle mouche a piqué Arsenal ?
21/09/2021 À 21:46