Ni Neymar, ni Kylian Mbappé, ni Angel Di Maria, ni Moise Kean : le PSG était bien dépourvu offensivement par rapport à ses standards, au coup d’envoi de son match face à Bordeaux ce mercredi. Grâce à un but de Pablo Sarabia, habituellement cantonné aux seconds rôles, il s’est toutefois imposé (0-1), sans pour autant briller. Qu’importe : le job des remplaçants est fait, et l’entraîneur parisien n’a pas manqué de le souligner. Tout en préparant le retour de sa superstar brésilienne, qui pourrait être imminent.
"Je suis content du rendement, s’est félicité Pochettino après la rencontre. Nous travaillons avec un collectif de 25, 30 joueurs. Nous démontrons notre identité sur le terrain, en équipe, au-delà du nom des joueurs qui jouent. (...) Je suis content du rendement des joueurs qui jouent moins d'habitude, de vrais professionnels. Ils ont montré que le foot est un sport collectif. Je suis fier d'avoir une équipe comme celle-ci. Tous les joueurs sont importants, c'est aussi ce qu'on a vu à Dijon (samedi dernier)."

Pablo Sarabia (PSG) face à Bordeaux

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Puel mis sous pression par les supporters stéphanois : "On te laisse 24h pour démissionner"
21/10/2021 À 13:17

Sarabia le plus dangereux, Rafinha au diapason

Les seconds couteaux parisiens ont donné raison à leur coach. Pablo Sarabia, qui s’exprimait le plus souvent en sortie de banc ces dernières semaines après avoir été absent en raison d’une blessure, s’est montré le plus dangereux. Il a d’abord chauffé les gants de Costil (17e), avant de profiter d’un service de Gueye pour ouvrir le score (20e), puis de servir Icardi, qui a gâché son caviar (42e). Rafinha, dans un rôle de numéro 10 dévolu habituellement à Neymar ou Verratti, s’est lui aussi mis au diapason, en touchant 100 ballons et en réussissant 92% de ses passes.
Sans briller outre mesure, Paris a fait le job avec ses remplaçants. C’est l’essentiel, quand on considère que Di Maria, Mbappé, Neymar et Kean pèsent 70% des buts parisiens cette saison. Paris n’avait d’ailleurs jamais gagné lorsque les trois premiers cités n’étaient pas titulaires en Ligue 1. C’était arrivé trois fois, pour un nul et deux défaites. Voilà une petite anomalie réparée.

"La récupération est favorable" pour Neymar

Mauricio Pochettino a par ailleurs préparé le retour du Brésilien, qui espère toujours participer au match retour contre le Barça. "La récupération est favorable. Nous sommes contents de l'évolution de tous les joueurs blessés", a déclaré le technicien argentin, après le succès de son équipe à Bordeaux (1-0). Le retour de Neymar avec le groupe est en tout cas proche, et il sera évalué "en fin de semaine", comme l'a annoncé le PSG mardi.
Les remplaçants devraient en tout cas avoir encore un rôle à jouer dans les prochaines semaines parisiennes. Le match à Brest, samedi en Coupe de France, ressemble à une occasion parfaite de faire tourner pour le coach parisien, avant le match retour face au Barça et un sprint qui s’annonce effréné pour le titre en L1. Le PSG espère en tout cas récupérer Di Maria et Verratti dès ce week-end, alors que Mbappé reviendra de suspension. Des retours bienvenus, avant celui de Neymar, qui pourrait tout changer.
Ligue 1
Nice - OM sera rejoué sur terrain neutre, Nice sanctionné d'un point de pénalité ferme
08/09/2021 À 21:14
Ligue 1
Aucun vainqueur et zéro point : Un gel du match entre Nice et l'OM serait envisagé
07/09/2021 À 19:36