Le Stade Rennais a un nouvel héros, ce samedi soir. Il s’agit d’Adrien Truffert, 18 ans, qui a délivré une passe décisive et inscrit le but victorieux dans le temps additionnel face à Monaco pour son premier match de Ligue 1 ! Grâce à ce succès renversant après l’ouverture du score de Ben Yedder en première période, les Bretons prennent provisoirement la tête du championnat en attendant la rencontre de Saint-Etienne à Nantes ce dimanche. L’ASM, qui peut nourrir de gros regrets de repartir bredouille de Bretagne, tombe pour la première fois cette saison.

Ligue des champions
Du bac à l’examen européen : Camavinga, l’heure du crash-test
IL Y A UN JOUR

Il n’était sans doute même pas prévu qu’il joue cette rencontre de prétendants à l’Europe. Mais Adrien Truffert est entré à la 41e minute pour pallier la blessure de Maouassa, très bon jusqu’ici. Mené au score après un but de Ben Yedder suite à une mésentente entre Da Silva et Nzonzi (0-1, 28e), le Stade Rennais devait se dire que ce n’était pas sa soirée avec la perte d’un élément important. Mais son jeune latéral gauche, formé au club, a tout changé.

Truffert, héros de la soirée

D’abord grâce à la qualité de son pied. Truffert a adressé un centre parfait aux six mètres pour Nzonzi qui a concrétisé la domination rennaise en fin de match (1-1, 81e). Ensuite par son audace. Dans le temps additionnel, le jeune rennais n’a pas hésité à tenter sa chance sur une remise de Terrier aux abords de la surface. Bien lui en a pris car Lecomte n’a pas été irréprochable sur une tentative à sa portée et qu’il n’a que freiné (2-1, 90e+2). Un but crucial qui permet aux Bretons d’enchaîner un troisième succès de rang. Si certains supporters pouvaient regretter le départ de Jérémy Morel, Truffert a montré qu’il pouvait être une option crédible dans la rotation rennaise.

Côté monégasque, on doit sans doute ruminer cette fin de match ratée. Car l’ASM avait tout fait pour repartir de Rennes avec au moins un point. Une défense disciplinée, une première période dominée et ponctuée par le premier but de la saison de Ben Yedder. L’international français a même eu la balle de break mais sa reprise a heurté la barre transversale (57e). Mais à force de trop reculer, Monaco a craqué alors que son adversaire ne s’est pas non plus procuré pléthore d’occasions. Les hommes de Niko Kovac, qui parlait d’un match de "niveau supérieur" ce samedi, en ont eu la confirmation avec une défaite sur le fil malgré un contenu intéressant.

Ligue des champions
Cabella absent à Rennes après un test positif au Covid-19 : "J'ai la haine"
HIER À 15:57
Ligue 1
Monaco se rate, Nantes se donne de l'air
18/10/2020 À 14:56