L’OL se ressaisit et retrouve enfin le sourire hors de ses bases. Chahutés en fin de rencontre par Montpellier, les Lyonnais ont tenu bon pour empocher un deuxième succès à l’extérieur cette saison (0-1), dimanche au stade de la Mosson. En tête depuis la 17e minute et un coup de casque de Lucas Paqueta qui a bien suivi une tentative d’Islam Slimani sur la barre, les hommes de Peter Bosz ont maîtrisé leur sujet jusqu’au réveil tardif des locaux.
Avec 22 points après 15 journées, Lyon recolle au peloton des candidats aux places européennes, à quatre petits points de Nice, troisième. Muets malgré de nombreuses situations dangereuses en seconde période, les Montpelliérains ont payé cher un premier acte insuffisant et stagnent dans le ventre mou du championnat (11e avec 19 points).
Ligue 1
La fin d'une relation tumultueuse : Marcelo quitte l'OL
HIER À 10:19
Les séries en cours valent ce qu'elles valent, il demeure qu'il faut bien y mettre un terme. Défait lors de ses trois dernières confrontations face aux Pailladins, l'OL affichait de plus un statut de 19e formation à l'extérieur cette saison. Sans compter la dynamique d'un MHSC invaincu dans son antre depuis plus de trois mois en championnat. Mais ce Lyon-là s'est assagi. Il a appris à mieux gérer ses temps faibles et a maximisé ses temps forts. La première période - où la domination territoriale et technique s'est matérialisée par l'ouverture du score logique de Paqueta (17e) - a reflété à merveille le virage pris par la formation rhodanienne, une semaine après les incidents lors du choc face à l'OM.

Lyon à quatre points du podium

Malgré une frappe sur la barre de Florent Mollet (9e), les hommes d'Olivier Dall'Oglio ne se sont pas montrés assez en première période. Un manque criant d'intensité corrigé à la pause. Plus haut et moins attentiste, le club de la Paillade a bien failli égaliser si Anthony Lopes ne s'était pas employé devant Mollet (57e) et Wahi (72e). Et quand ce n'était pas l'international portugais qui sauvait les meubles lyonnais, ce sont les Héraultais qui manquaient de justesse (82e, 90e).
En face, Jonas Omlin n'a pas été en reste, contraint de sortir sur Moussa Dembélé (78e) avant de réaliser une superbe parade sur une frappe de Karl Toko-Ekambi (79e). Aligné en électron libre dans l'axe, Houssem Aouar, capitaine ce soir, a brillé par son jeu en une touche, mais a semblé se compliquer la vie dans les 30 derniers mètres (55e).
Cela a suffi aux Rhodaniens pour repartir de la Mosson avec trois points et se replacer dans la lutte pour les précieux sésames européens. Alors que Montpellier végète dans le ventre mou (11e), l'OL ne pointe désormais qu'à quatre unités de Nice, troisième. L'opération reconquête est bien lancée. Ne reste plus qu'à définitivement effacer les images peu flatteuses de l'Olympico, mais ça, ce n'est pas gagné.
https://i.eurosport.com/2021/11/28/3262452.jpg
Ligue 1
Solide en janvier, Lyon fait face à un mois de février décisif
23/01/2022 À 23:10
Ligue 1
Un superbe thriller et Montpellier se paie Monaco
23/01/2022 À 17:58