Une nouvelle étoile serait-elle née à l'Olympique de Marseille ? Sur la pelouse de l'AS Monaco, concurrent direct aux places européennes, l'OM de Jorge Sampaoli s'est imposé avec la manière (2-0). Grâce à qui ? À Bamba Dieng, jeune attaquant sénégalais de 21 ans qui ne comptait qu'une seule minute de jeu depuis le début de la saison sous les couleurs olympiennes et qui s'est offert un doublé, mais surtout une prestation de très haut vol alors qu'il n'était qu'un novice à l'échelon profesionnel. Grâce à ce succès probant, voilà les Marseillais installés sur le podium de Ligue 1 et plus que jamais candidats à la qualification en Ligue des champions.
Le film du match
Au départ, l’OM entamait pourtant cette partie avec deux absences de marque : Arkadiusz Milik, toujours indisponible et en période de rétablissement suite à sa blessure avant l’Euro, et Dimitri Payet. Malgré cela, Sampaoli n’a pas hésité à choisir l’audace dans son 3-3-3-1 avec la titularisation de l'espoir Bamba Dieng.
Ligue 1
L'OM a pris un rendez-vous pour Paris : "On va prendre les trois points"
IL Y A 21 HEURES

Le Brésil injuste avec Neymar ? "S’il veut être respecté, il doit gagner la Coupe du monde"

Résultat des courses ? Le Sénégalais a été l’homme de ce match, à la fois percutant dans les dribbles et incisif dans la finition. Pourtant, rien ne semblait sourire à Dieng en début de partie : une frappe au-dessus (11e), un poteau (13e), une reprise dévissée (27e) puis un nouveau poteau (28e) ! De quoi rendre fou Sampaoli dans sa zone technique, mais seulement sur une durée limitée.

Aucun tir cadré pour Monaco

Lancé sur le flanc gauche, Dieng a fait parler sa vitesse supersonique et son sens du dribble en éliminant Crislain Matsima puis en ajustant Alexander Nübel au premier poteau (37e, 1-0). Etouffé, l’AS Monaco n'est pas parvenue à se procurer des occasions franches à l’exception d’une reprise mal gérée de Gelson Martins (19e) et concède encore des espaces mais Valentin Rongier n’en a pas profité devant Nübel (41e).

"Il y a des chances que Griezmann soit sifflé par les fans de l'Atlético"

En deuxième période, la donne n’a pas changé au point que les Asémistes ont terminé la rencontre sans aucun tir cadré dans le match… Trop souverain et imprévisible, Marseille a fait chavirer le Rocher grâce à un Amine Harit délicieux pour sa première titularisation de la saison. L’international marocain prêté par Schalke 04 a offert une passe décisive à Dieng pour le doublé de la pépite (60e, 2-0).
Le reste de la partie, l’OM est parvenu à le gérer de manière admirable sans se mettre en danger et en se créant même une dernière opportunité par Mattéo Guendouzi (92e). Voilà de quoi lever les bras et hurler sa joie pour Sampaoli : son OM est parti pour embêter plus d’une équipe dans cette Ligue 1 2021-2022…
Ligue 1
Porté par un Payet de gala, l'OM monte sur le podium
IL Y A UN JOUR
Ligue 1
Saliba est dans "un club de fou" : "Je n’ai jamais vu une passion comme ça"
HIER À 10:56