L’effet Dupraz déjà retombé ? Ragaillardi d’une première victoire laborieuse en Coupe de France devant La Duchère (1-0), le nouvel entraîneur du côté du Forez a subi sa première défaite sur le banc des Verts. Pascal Dupraz a vécu un baptême de feu compliqué dans le Chaudron face à Nantes ce mercredi soir (0-1). Toujours aussi friables mentalement, les joueurs stéphanois ont attendu la deuxième période pour enfin commencer à jouer. Un constat amer pour le Savoyard : "Nous n’avons joué qu’une mi-temps. La première, avec beaucoup de crispation, nous ne l’avons pas disputée. C’est un sacré handicap".
Le coach des Verts a mis en lumière les limites de ses titulaires, lui qui a décidé de reconduire son 4-4-2 expérimenté en Coupe de France, avec un flanc gauche 100% sud-américain et un Miguel Trauco monté d’un cran sur la pelouse. Une initiative qui n’a pas convaincu Dupraz, contraint d’opérer deux changements à la pause. "Je sors deux joueurs à la mi-temps mais j’aurais pu sortir tout le monde", a asséné le Savoyard en conférence de presse.
Ligue 1
Bordeaux a un pied et demi en Ligue 2, Metz passe devant Saint-Etienne
14/05/2022 À 20:58
Avant de venir, je savais que la tâche était compliquée
A l’instar de ses quatre dernières prestations en championnat – pour quatre défaites -, les Stéphanois ont aussi montré de belles choses, même sporadiquement. "En deuxième période, les joueurs se sont repris et ont montré un meilleur visage. Ils se sont créés des situations et des occasions de buts". De l’envie enfin, mais, comme souvent, les erreurs défensives ont freiné net la timide dynamique entrevue. "On encaisse ce but qui nous plonge dans la tristesse, constatait Dupraz, désabusé. Sur le but, Kolo Muani s’est enfoncé dans notre défense comme dans du beurre".

Des motifs d’espoir

Mais le tableau n’est pas tout noir pour autant, à en croire l’entraîneur à la gouaille légendaire, "la deuxième mi-temps est source d’espoir. Ce soir (hier, NDLR), j’ai vu la reconnexion des joueurs vers le public mais ça ne fait pas les points". Le nouveau venu chez les Verts a indiqué quelques pistes pour endiguer la mauvaise passe en championnat (cinq défaites de rang) et recoller au peloton des premiers non-reléguables. "Avant de venir, je savais que la tâche était compliquée, confiait-il. Le mercato sera important. Il faut se dépêcher de recruter pour renforcer l’équipe, amener davantage de dynamisme et de cohérence dans toutes les lignes".

Pascal Dupraz, entraîneur de Saint-Etienne, lors de ASSE-Nantes (0-1), en 2021

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Nantes refroidi à Lyon
14/05/2022 À 20:52
Ligue 1
Rennes s'est sabordé : "On n'a pas le droit"
11/05/2022 À 22:06