Quel sera l’héritage laissé par Peter Bosz à l’OL ? Plus d’un an après son arrivée, Lyon a essuyé contre Monaco une deuxième défaite de rang (2-1), une première sous la houlette de l’entraîneur néerlandais. Si le visage montré par les Gones dimanche a été moins terne qu’à Lorient (défaite 3-1), les Rhodaniens ont une nouvelle fois fait preuve d’une inconstance chronique. Capable de se noyer sous les contres adverses, comme d’assiéger la surface monégasque, l’OL de Bosz n’arrive pas à rendre une copie aboutie. Alors quand même le score ne suit pas, la crise n’est jamais bien loin.
Ligue 1
Cheyrou évoque le mercato de l'OL : "S'il y a des ajustements à faire…"
14/11/2022 À 20:51
Un problème de taille, voici comment les Lyonnais tentaient d’expliquer la défaite contre l’ASM dimanche. "On les savait dangereux sur les coups de pied arrêtés, a commencé Alexandre Lacazette au micro d’Amazon Prime Vidéo. On savait que c’était notre point faible. En plus, on manque de taille à ce niveau-là." Un constat limpide partagé par le buteur rhodanien, Karl Toko-Ekambi (81e) : "On est déçus, car on savait qu’ils étaient forts sur coups de pied arrêtés, on n’a pas su faire le job, a-t-il confié. On a dominé le match et ça nous fait défaut à la fin, on a un sentiment mitigé, car on n’a pas été concentrés sur les situations dangereuses."
On ne mérite pas de perdre
Des errements qui se payent chers, surtout lorsque le contenu est quelque peu reluisant, à l’image d’une entame et d’une fin de rencontre emballante. "J’ai vu beaucoup de bonnes choses, sauf les trois points, constatait Peter Bosz au micro d’Amazon Prime Vidéo. C'est différent de Lorient (défaite 3-1, mercredi, ndlr), où on a été mauvais. Aujourd'hui, on a bien joué. On ne mérite pas de perdre. On a eu des occasions, on a bien joué. Même après le 2e but, qui était dur, on n'a pas lâché. Au moins, on doit faire nul sur un tel match, voire même gagner."
Le ton positif de Bosz est repris à l’unisson par les cadres lyonnais. Car malgré la défaite, Lyon repart de Louis-II avec le plein de confiance. "Un match comme ça doit donner de la force, donner de la confiance pour les semaines à venir, espérait Bosz après la rencontre. On verra comment ça va se passer. Quand on a été mené, on a pris un risque de jouer en un contre un derrière. Je n'ai pas peur de prendre des risques pour gagner. Je me fous de perdre 1-0 ou 3-0. Les garçons ont bien compris ça. A la fin, j'ai vu Karl (Toko Ekambi) sprinter comme jamais. C'est ce que je veux voir."
Pourquoi serais-je sous pression ?
Les joueurs, eux, ne l’ont pas lâché. Mais qu’en est-il des hautes sphères de l’organigramme rhodanien ? L’ancien coach de l’Ajax, lui, ne se fait pas de souci quant à son futur : "Sous pression ? Non, pas du tout. Pourquoi serais-je sous pression ? Deux défaites de suite, ça peut arriver." Pourtant, l’OL (5e, 13 points) voit filer le duo PSG-OM vers les sommets du championnat, désormais nanti de six points d'avance. Justement, la prochaine échéance des Gones, l’accueil du PSG au Groupama Stadium, pourrait fragiliser la position de l’entraîneur néerlandais dans le Rhône.
Dans sa mission périlleuse de faire chuter l’invincible club de la capitale (cette saison), Peter Bosz s’armera des intentions entrevues lors d’un dernier quart d’heure de folie, au cours duquel l’OL a eu au moins trois opportunités franches de marquer (87e, 90e, 90e+1). "Dans le dernier quart d’heure, on a joué plus simple, plus direct et on a eu plus d’occasions, abondait Toko-Ekambi. On ne va pas tout jeter non plus. On va rectifier le tir au plus vite. Nous, on a envie de repartir de l’avant, on connaît nos qualités et nos défauts, on veut faire un grand match contre Paris." Trois revers de rang, ce serait sans doute un de trop pour Bosz, et le contenu encourageant ne pourra pas toujours servir de leurre.

Mbappé - Neymar, poudrière du PSG ? "Tout ira bien tant que…"

Ligue 1
Le choc Harit comme motivation : "On avait à cœur de le faire pour lui"
13/11/2022 À 23:25
Ligue 1
Les Monégasques sont en colère : "L'arbitre était pour Marseille"
13/11/2022 À 22:46