Les acteurs de la Ligue 2 remontent sur scène samedi, avec le retour des spectateurs et l'arrivée de la télévision en clair pour voir les nombreux prétendants, de Toulouse à Caen, en passant par les relégués. Le choc entre deux vieux interprètes du foot français, le promu Bastia et le relégué Nîmes, à 15h00, va lancer la nouvelle saison qui offrira potentiellement trois accessions. Le passage de la Ligue 1 à 18 clubs en 2023-2024 supprimera le seul ticket de barragiste la saison prochaine.
Si tout va bien, le public, lui, sera bien autorisé à brandir son ticket pour entrer dans les stades, pass sanitaire à l'appui. Pour les autres, la Ligue 2 sera à découvrir sur petit écran, accessible pour la première fois en clair sur la TNT, la chaîne L'Équipe étant le nouveau diffuseur du multiplex du samedi soir. BeIN Sports, qui avait diffusé tous les matches de la saison précédente, conserve les deux affiches hors multiplex, le samedi à 15h00 et le lundi à 20h45.
Ligue 2
Rodez, l'autre club de coeur de Zinédine Zidane
24/07/2021 À 08:54
Les salles sont prêtes, reste à savoir maintenant si ce nouveau volet de la saga offrira un scénario aussi indécis qu'en 2020-2021. L'année dernière, la Ligue 2 avait offert autant de suspens qu'un bon thriller, désignant dans les toutes dernières journées les promus et les vaincus. Devancé par Troyes et Clermont, battu en barrage par Nantes, Toulouse repart au combat et figure parmi les favoris, comme Dijon et Nîmes, les deux relégués. Le Paris FC, cinquième la saison passée après une entame quasi-parfaite (huit victoires en dix journées), peut aussi prétendre à la montée, comme Grenoble (4e) désormais entraîné par un Suisse quasi-inconnu en France, Maurizio Jacobacci.

Moulin et Laurey têtes d'affiche

Parmi les équipes à suivre, le PFC et Caen se distinguent pour leur prestigieux recrutement de techniciens habitués des plateaux de la Ligue 1. Après dix saisons à Angers, Stéphane Moulin relève un nouveau défi au Stade Malherbe. Un vrai défi pour un technicien qui avait beaucoup construit au SCO. Thierry Laurey aussi avait rebâti à Strasbourg, emmenant le Racing du National à la Coupe d'Europe. Après cinq ans en Alsace, avec à la clé un titre de champion de Ligue 2 en 2016 et une victoire en Coupe de la Ligue 2019, Laurey veut construire au Paris FC. Philippe Montanier, à Toulouse, ou encore Philippe Hinschberger à Amiens, complètent le casting des entraîneurs têtes d'affiche.
Parmi les clubs à suivre figure également Bastia, de retour sur le devant de la scène, et dans le milieu professionnel, quatre ans après un dépôt de bilan et une descente en Nationale 3. L'occasion de retrouver les derbys corses face à l'AC Ajaccio. Et puis que serait un bon film sans ses acteurs ? Les yeux se porteront naturellement sur Enzo Zidane, fils de Zinédine, recrue de Rodez, ou encore sur les nombreuses recrues dijonnaises: l'expérimenté Daniel Congré (Montpellier), le jeune Lyonnais Yaya Soumaré, prêté, ou encore Michael Le Bihan, deuxième meilleur buteur la saison passée avec Auxerre. En attendant bien sûr, d'autres surprises. Action !

Enzo Zidane (Rodez)

Crédit: Getty Images

Ligue 2
Bastia remporte le derby corse et sort de la zone de relégation
IL Y A 12 HEURES
Ligue 2
Cinquième victoire de suite pour Toulouse qui creuse l'écart en tête
28/08/2021 À 16:48