Le PSG peut avoir des regrets. Longtemps dominé par des Parisiennes pleines d’envie, l'Olympique Lyonnais a pris une belle option en vue des demi-finales de la Ligue des champions en s’imposant sur la pelouse du Parc des Princes grâce à un penalty transformé par Wendie Renard en toute fin de rencontre. Ce but à l’extérieur donne un bel avantage à l’OL, à une semaine du match retour qui se jouera à Lyon le mercredi 31 mars.
Transferts
70 millions d'euros pour Hakimi : le PSG fait monter les enchères
19/06/2021 À 09:06

Bouhaddi dégoûte Paris

Pourtant, la rencontre aurait pu directement tourner à l’avantage des Parisiennes. Lancée dans la profondeur dès le coup d’envoi, Kadidiatou Diani a bien failli surprendre l’OL d’entrée de jeu mais sa puissante frappe du droit a terminé dans le petit filet extérieur de Sarah Bouhaddi (1e). Le ton donné, les deux rivales du championnat de France (le PSG est leader, Lyon talonne à un point), se sont lancées dans une attaque-défense pleine de spectacle.
Mais les deux gardiennes se sont montrées à la hauteur de leur rendez-vous européen. D’abord Christiane Endler, en repoussant une belle frappe enroulée de Nikita Parris depuis l’entrée de la surface (10e), avant que Sarah Bouhaddi ne gagne son duel face à Marie-Antoinette Katoto en plongeant dans les pieds de la buteuse parisienne (12e).
Surprises par l’engagement mis par les joueuses d’Olivier Echouafni, les quintuples championnes en titre de C1 ont ensuite subi jusqu’à la pause. Mais Sarah Bouhaddi, impériale, leur a permis de rester dans le match. Sous les yeux de Corinne Diacre, venue assister au spectacle, la gardienne des Bleues a sorti une puissante frappe de Kadidiatou Diani (21e) et capté une dangereuse tentative de Bachmann de l’entrée de la surface (33e) avant d’être récompensée par la chance sur une tête à bout portant de Marie-Antoinette Katoto (39e).

Delphine Cascarino (Lyon) devant Ashley Lawrence (PSG)

Crédit: Getty Images

Lyon prend une option

Au retour des vestiaires, si Dabritz a rapidement fait passer une nouvelle frayeur dans le camp lyonnais (47e), le jeu s’est peu à peu équilibré. Nikita Parris a vu sa tête manquer de puissance pour tromper la vigilance d’Endler (50e) avant que les deux équipes, bien en place et marquées physiquement par une première période épuisante, ne s’annihilent.
Et les nombreux changements n’ont rien changé. Lyonnaises et Parisiennes se sont montrées incapables de se créer la moindre occasion franche. Jusqu’à ce coup du sort : en tentant de repousser un ballon dangereux des pieds d’Eugénie Le Sommer, Irene Paredes a vu son dégagement heurter le bras de Formiga. Résultat ? Penalty pour l’Olympique Lyonnais, alors que les deux équipes semblaient se diriger vers un match nul et vierge.
Mais Wendie Renard, en bonne capitaine, a propulsé le ballon dans le petit filet droit du but parisien, prenant Endler d’un parfait contre-pied pour changer drastiquement la donne (1-0, 86e). Avec ce but à l’extérieur, la formation de Jean-Louis Vasseur s’est offert une belle option pour continuer son chemin vers une sixième Ligue des champions consécutive. Mais, une chose est sûre : comme ce mercredi, les Parisiennes ne se laisseront pas faire.
D1 Arkema
"On a attendu ce trophée très longtemps, c’est très spécial" : le PSG libéré, délivré
04/06/2021 À 22:05
D1 Arkema
Championnes, les Parisiennes mettent fin au règne de l'OL
04/06/2021 À 20:36