C'est une défaite inattendue qui ne change rien. Fort de son carton du match aller (5-1), le FC Barcelone a validé son billet pour la finale de la Ligue des champions féminine malgré son revers samedi à Wolfsburg (2-0). Tabea Wassmuth (47e) et Jill Roord (59e) ont marqué les deux buts de Wolfsburg, qui n'a jamais réussi à croire à une "remontada" qui aurait relevé du miracle. Les Allemandes, leader de la Bundesliga, pourront juste se satisfaire d'avoir mis un terme à une série impressionnante de 45 matches consécutifs sans défaite des Barcelonaises.
Mais leur tentative de faire douter Barcelone, devant 22.000 supporters (record du club pour les féminines), a tourné court, même si les occasions en toute fin de match auraient peut-être pu faire douter les Catalanes. "Nous avons montré notre véritable visage et offert un bon match aux spectateurs", s'est pourtant félicitée la capitaine et gardienne de Wolfsburg Almuth Schult.
Liga
Les 6 pépites prêtes à enflammer la Liga
HIER À 17:27

Une fin débridée

Etouffées à l'aller par la maîtrise collective de leurs adversaires, les "Louves" ont eu un peu plus de possession lors de ce match retour, et il a fallu que la gardienne espagnole Sandra Panos s'emploie pour éviter l'ouverture du score en première période, sur la première grosse occasion du match par Roord. Mais Schult, qui avait réussi 16 parades au match aller dans les buts allemands, a également été sollicitée par la joueuse Fifa de l'année Alexia Putellas et ses partenaires de l'attaque.
La deuxième période avait commencé depuis moins de deux minutes lorsque Wassmuth a vu son tir détourné dans le but, à la suite d'une situation de coup franc (1-0, 47e). Poussées par leur public, les Allemandes ont bousculé les Barcelonaises, et leurs efforts ont été récompensés à l'heure de jeu, par un but de Roord (2-0, 59e) d'une vingtaine de mètres qui a pris à contre-pied Panos. Dans les dernières minutes, le match s'est brièvement débridé, avec des situations dangereuses de part et d'autre, mais aucune des attaques n'a réussi à trouver la faille. Barcelone, nettement supérieur sur l'ensemble des deux matches, pouvait savourer une qualification amplement méritée.
Liga
Incroyable : Kessié et Christensen pourraient déjà quitter le Barça
HIER À 08:31
Liga
Une dream team : avec Bernardo, le Barça aurait-il le meilleur effectif d'Espagne ?
10/08/2022 À 13:50