Football
Ligue des champions

Milan sera toujours Milan

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
20/10/2009 à 18:09

Le Milan AC est venu à bout du Real Madrid à Santiago Bernabeu (2-3), lors de la 3e journée de Ligue des Champions. Menés au score après une boulette de Dida, les Milanais ont renversé la situation et décroché une victoire importante. Chelsea a écrasé l'Atletico (4-0). Manchester United continue.

. GROUPE A
Le point sur le groupe

BORDEAUX - BAYERN MUNICH : 2-1
Buts : Ciani (29e), Planus (40e) pour Bordeaux - Ciani (6e csc) pour le Bayern

Ligue des champions

Le Barça au tapis

20/10/2009 À 21:26

Les Girondins ont confirmé leurs progrès en C1 en dominant le Bayern, malgré l'ouverture de score rapide des Munichois (6e minute, Ciani contre son camp). Ils se rassurent également après deux défaites de rang en Ligue 1. Ciani a égalisé d'une superbe talonnade en extension avant que Planus ne donne l'avantage à Bordeaux, mais les Girondins ont raté deux penalties! Avec 7 points à mi-parcours de la phase de groupe, ils prennent la tête et peuvent envisager jouer les 8e de finale.

JUVENTUS TURIN - MACCABI HAÏFA : 1-0
But : Chiellini (48e)

La Juventus, privée notamment de Tiago (touché à la cuisse) et de Del Piero (cuisse gauche), a souffert face à une équipe de Haïfa entreprenante et faisant pratiquement jeu égal en première période au cours de laquelle les Israéliens ont trouvé par trois fois le cadre. Devant des Israéliens commettant de trop nombreuses fautes (une exclusion, cinq cartons jaune), les Turinois ont fait la décision par son défenseur Chiellini peu après la reprise (47e). Bien servi au second poteau par un coup franc tiré de la gauche par Diego, Chiellini s'est élevé au-dessus de la défense des visiteurs pour battre le gardien Davidovitch.

La Juventus, qui a aligné cinq nuls et une défaite toutes compétitions confondues, a donc renoué avec la victoire qui la fuyait depuis la 4e journée du Championnat d'Italie et son succès 2-0 devant Livourne. Les Turinois, qui profitent pleinement de la défaite du Bayern Munich à Bordeaux (2-1), sont restés invaincus à domicile pour la 16e fois en Ligue des champions. Haïfa, battu pour la troisième fois, aura du mal à éviter la dernière place du groupe.

. GROUPE B
Le point sur le groupe

CSKA MOSCOU - MANCHESTER UNITED : 0-1
But : Valencia (86e)

Manchester United, diminué par une cascade de forfaits, a décroché la victoire dans les dernières minutes et entrevoit ainsi les huitièmes de finale. Avec 9 points, Manchester consolide sa place en tête du groupe B. Sur la pelouse artificielle du stade Loujniki, là même où ils avaient conquis le titre européen en 2008, les Mancuniens ont éprouvé des difficultés à dominer des Moscovites bien en place avant de trouver la faille à la 86e minute grâce à Valencia. Ils avaient peut-être déjà la tête au choc de championnat contre Liverpool dimanche.

Les vices-champions d'Europe étaient handicapés par de nombreux forfaits. Rooney, Giggs, Fletcher et Evra avaient en effet été laissés au repos, ménagés en prévision du match à Anfield. Manchester United a dominé la première demi-heure, avant de baisser de pied. Berbatov, trop isolé en pointe, était facilement maîtrisé par la défense russe. La pression a tourné sur le but des Anglais en fin de première période mais les Russes butaient sur la solide charnière Ferdinand-Vidic.

La rencontre s'animait enfin en seconde période, Manchester se portant de nouveau vers l'avant, à l'image de Nani qui forçait Akinfeev à une superbe parade sur sa ligne (60e) ou Valencia dont la puissante frappe heurtait la barre (82e). C'est justement l'Equatorien qui, sur un centre de Nani dévié de la tête par Berbatov, trompait finalement la défense russe d'une frappe croisée (86e).

WOLFSBURG - BESIKTAS : 0-0

Le Besiktas a marqué ses premiers points cette saison en C1 en tenant en échec le champion d'Allemagne (0-0). Avec le CSKA (3 points), Wolfsburg (4 pts) et Besiktas (1 pt) devraient se battre pour l'autre ticket pour les 8e d'un groupe dominé par Manchester (9 pts).

. GROUPE C
Le point sur le groupe

REAL MADRID - AC MILAN : 2-3
Buts : Raul (19e), Drenthe (76e) pour le Real - Pirlo (62e), Pato (66e, 88e) pour Milan

Les grandes équipes ne meurent jamais. Milan en est l'exemple frappant. Donnée perdante du côté de Santiago-Bernabeu, la formation de Leonardo a surpris tout son monde en s'imposant magnifiquement chez les Merengue (3-2). Grâce à un doublé de Pato et une frappe magnifique de Pirlo, les Rossoneri prennent la tête et relancent complètement ce groupe C.

Les choses avaient pourtant bien mal débuté pour les Transalpins. Bousculés et privés de ballon durant toute la première période, les protégés du président Berlusconi accusaient logiquement un retard à la pause, après le 68e but de Raul en Ligue des Champions, suite à une grossière erreur de Dida (1-0, 19e). Peu de monde aurait parié sur un retour des Milanais après un premier acte à sens unique. Mais le Milan reste le Milan.

Comme souvent, bien que dominés, les Rossoneri arrivent toujours à se sortir de situations compliquées. Après Marseille en ouverture, le Real en a fait l'amère expérience. Mais la fin de match époustouflante des coéquipiers de Pirlo - auteur d'une frappe remarquable des 35 mètres - valide une seconde période de haut niveau et donne un peu plus de crédit au renouveau italien, à l'image de la solide performance de Ronaldinho, redevenu - ce soir au moins - un joueur de football. Milan n'est pas mort et reste cet eternel club d'un réalisme chirurgical. Madrid ne peut qu'acquiescer.

FC ZURICH - MARSEILLE : 0-1But : Heinze (69e).

L'OM s'est relancé en s'imposant à Zurich grâce à Gabriel Heinze, son seul buteur cette saison dans la compétition. S'ils battent le FCZ au match retour dans quinze jours, ils pourront rêver d'un exploit contre le Real ou à Milan pour passer enfin un tour en Ligue des champions.

. GROUPE D
Le point sur le groupe

FC PORTO - APOËL NICOSIE : 2-1
Buts : Hulk (33e, 48e) pour Porto. Pereira (21e c.s.c.) pour Nicosie.

L'Apoël est décidément coriace, mais a dû s'incliner à Porto (1-2), qui compte désormais 5 points d'avance sur Nicosie et l'Atletico. Les Chypriotes, difficilement battus par Chelsea (0-1) et auteurs d'un 0-0 à Madrid, ont mené avant de craquer.

CHELSEA - ATLETICO MADRID : 4-0
Buts : Kalou (41e, 52e), Lampard (69e), Perea (90e c.s.c).

Chelsea a quasiment assuré sa qualification en 8e de finale de la Ligue des Champions en battant sans souci (4-0) une sinistre équipe de l'Atletico Madrid dont la situation est désespérée). Chelsea, qui a obtenu sa troisième victoire sur un doublé de Salomon Kalou (41e, 50e), une frappe de Frank Lampard (69e) et une tête contre son camp de Perea (90+1), n'a besoin que de deux points lors des trois derniers matches (dont une réception de l'Apoel Nicosie). Avec un seul point, l'Atletico doit rêver de miracle.

Son entraîneur, Abel Resino, semble plus menacé que jamais après ce nouveau revers qui a illustré la faiblesse de la plus mauvaise défense de Liga. Cette saison, seuls les Chypriotes de l'Apoel Nicosie et les Grecs du Panathinaïkos, n'ont pas trouvé la faille face aux Madrilènes. Kalou, en ratant l'immanquable seul face au cadre, a tout fait pour les aider (16e). Tout comme l'arbitre de touche qui, pour une faute de l'Ivoirien, refusait sévèrement le but sur un coup franc de Frank Lampard mal évalué par Sergio Asenjo (12).

Mais les largesses espagnoles ne pouvaient rester impunies face à une équipe de la qualité des Blues. Kalou se faisait pardonner sur un centre d'Ashley Cole (41e) puis de la tête sur corner (50). D'une frappe du droit au ras du poteau, Lampard alourdissait la note (69). Sur un coup franc rentrant de la droite, Perea trompait son gardien d'une tête contre son camp (90e+1). Misérable derrière, l'Atletico a été à peine plus reluisant devant, seuls Diego Forlan (8e et 18e), Sergio Agüero (58e) et Maxi Rodriguez (88e) testant gentiment les réflexes de Petr Cech. Le dernier manquait le cadre d'un rien après un raid dans la défense londonienne (78e).

Ligue des champions

Les gros ont du mal

19/10/2009 À 15:25
Ligue des champions

Rooney est "ravi"

15/03/2011 À 21:46
Dans le même sujet
FootballLigue des champions
Partager avec
Copier
Partager cet article