Reuters

Trop facile pour le Barça

Trop facile pour le Barça
Par Eurosport

Le 28/09/2011 à 19:50Mis à jour Le 29/09/2011 à 09:27

Barcelone n'a fait qu'une bouchée des Ukrainiens du BATE Borisov (0-5) à Minsk mercredi, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Sans passer devant, l'équipe de Guardiola, tenante du titre, rejoint en tête de la poule l'AC Milan, vainqueur des Tchèques du Viktoria Plzen (2-0) à San Siro.

BATE BORISOV - BARCELONE : 0-5
Buts : Volodko (19e c.s.c.), Pedro (22e) et Messi (38e, 57e) et Villa (90e)

Le nul concédé en fin de match face à l'AC Milan (2-2) lors de la 1ère journée de la Ligue des Champions est déjà oublié à Barcelone. A Minsk, le club catalan a repris sa marche en avant en disposant très facilement du BATE Borisov (0-5) avec des réalisations de Volodko (19e c.s.c.), Pedro (22e) et Messi (38e, 57e) et Villa (90e). Tenant du titre, le Barça rejoint les Milanais en tête du groupe H avec ce succès, mais sans prendre toutefois les rênes de la poule. Même s'il devance le Milan à la différence de buts, le club catalan reste derrière lui au classement à cause de la différence particulière entre les deux clubs et du fameux match nul concédé en Catalogne lors de la première journée. L'AC Milan est donc leader après un succès étriqué sur les Tchèques de Viktoria Plzen (2-0) à San Siro grâce à un penalty de Zlatan Ibrahimovic, qui faisait son retour après une blessure, et un but d'Antonio Cassano.

Barcelone n'a pas connu de soucis offensifs, malgré la défense ultra-renforcée du club biélorusse qui a opposé la plupart du temps neuf joueurs de champs dans ses propres vingt mètres pour tenter d'enrayer l'armada offensive de Josep Guardiola. La quantité est une chose, la qualité en est une autre. Aussi dense que fébrile, le BATE Borisov a facilité la tâche des Catalans, à l'image du but contre son camp de Volodko (0-1, 19e c.s.c), pressé par Messi, et de la bourde du gardien Gutor, qui a relâché un ballon des plus anodins sur la tête du petit buteur argentin (0-3, 38e). Entre temps, Pedro y est allé de son but de la tête (0-2, 22e). Une forme d'exploit pour "Pedrito", car aucun joueur espagnol n'avait marqué de la sorte pour le Barça depuis Gerard en... 2002. La défense du BATE Borisov ne s'en vantera pas.

En Biélorussie, face à une opposition qui n'avait pas vraiment le niveau de la Ligue des Champions, le Barça s'est fait plaisir, et a continué d'affoler les compteurs. Messi s'est offert un nouveau record en inscrivant un doublé d'une superbe frappe à l'entrée de la surface (0-4, 55e). Avec 40 réalisations (39 en Ligue des Champions, 1 en SuperCoupe), "la Pulga" a détrôné Hernan Crespo au premier rang des buteurs argentins dans l'histoire de la Coupe d'Europe. En marquant à Minsk, le club catalan a lui aussi fait tomber un record, celui du Bayern Munich qui avait inscrit au moins un but lors de 22 matches consécutifs de Ligue des Champions entre 1998 et 2000. Barcelone en est désormais à 23, et aura l'occasion de poursuivre cette série dans trois semaines face au Viktoria Plzen. Et le dernier but de David Villa (5-0, 90e) a permis aux Espagnols d'égaler leur plus large succès à l'extérieur en Ligue des Champions. Le précédant avait été acquis à Bâle sur le même score en 2008.

0
0