Le PSG a trouvé à qui parler. Les Parisiens ont été tenus en échec mercredi au Parc des Princes par un Real Madrid pourtant diminué par les absences de Gareth Bale et Karim Benzema, lors de la 3e journée de la Ligue des champions (0-0). Mis en difficulté en première période par une très belle équipe madrilène, les Parisiens ont su réagir après la pause, sans pour autant se montrer très dangereux devant le but de Keylor Navas. Grâce à ce point pris à Paris, le Real conserve la tête du groupe A avec une meilleure différence de buts que la formation de Laurent Blanc.
Liga
Le Real peut s’inquiéter : Kroos souffre d'une pubalgie et pourrait être absent plusieurs mois
IL Y A 14 HEURES
Si le PSG est encore à la hauteur du Real, il le doit en partie à Kevin Trapp. Durant une première période au cours de laquelle les Parisiens ont eu toutes les peines du monde à mettre leur jeu en place, le gardien allemand, de retour de blessure, a sauvé les siens à plusieurs reprises. En particulier dans un duel avec Jesé, parfaitement lancé dans la surface par Toni Kroos (26e). Trapp a encore été impeccable sur deux reprises de la tête de Cristiano Ronaldo (35e, 36e) et sur une frappe lointaine de Casemiro (40e).

Cristiano Ronaldo manque la balle de match

Thiago Silva (PSG) à la lutte dans les airs avec Cristiano Ronaldo (Real Madrid)

Crédit: AFP

Le Real, après avoir dominé tactiquement et techniquement la première période, n'est pas parvenu à afficher le même niveau après la pause. Le PSG en a profité pour retrouver ses vertus dans le jeu et s'installer davantage dans le camp madrilène. Mais les Parisiens, trop maladroits dans le dernier geste, n'ont que très rarement menacé les Madrilènes. Même si Navas, soulagé de voir une reprise d'Edinson Cavani passer juste à côté de son but (57e), a légèrement dû s'employer sur une frappe déviée d'Angel Di Maria (65e).
Les entrées simultanées de Javier Pastore et Lucas, à la place de Cavani et Di Maria (66e), n'ont pas changé la donne malgré une reprise de la tête dangereuse du Brésilien (75e). Auparavant, le Real avait même eu la meilleure occasion de s'imposer dans cette rencontre. Au terme d'un contre ultra-rapide, Cristiano Ronaldo, servi par Marcelo, a vu son tir du pied gauche manquer le cadre de peu (72e). A défaut de gagner, le PSG n'a pas perdu. Mais il n'a pas su montrer son meilleur visage pour ce rendez-vous tant attendu. Il lui faudra hausser le niveau le 3 novembre à Santiago-Bernabeu, dans une rencontre certainement décisive pour la première place de ce groupe A.
Ligue 1
Le PSG est prévenu, Manchester United réclame au moins 75 millions pour Pogba
IL Y A 17 HEURES
Ligue 1
Zlatan voulait revenir : Ibrahimovic a approché le PSG pour un incroyable come-back
IL Y A UN JOUR