Imago

Bayern Munich : Robert Lewandowski, une petite coupe avant de partir ?

Lewandowski, une petite coupe avant de partir ?
Par AFP

Le 14/03/2018 à 00:35

LIGUE DES CHAMPIONS - Robert Lewandowski s'est fixé un but : gagner la Ligue des champions. S'il n'y parvient pas cette année avec le Bayern, il pourrait avoir envie de tenter sa chance ailleurs, peut-être au Real Madrid de Zidane et Ronaldo.

Le Polonais a beau démentir à chaque fois, la rumeur "Lewandowski au Real" trouve toujours de quoi s'alimenter. En février, celui que son patron Karl-Heinz Rummenigge considère comme "le meilleur numéro 9 du monde" a annoncé qu'il quittait son agent historique pour confier ses intérêts à l'Israélien Pini Zhavi, l'un des hommes forts du marché des transferts internationaux, réputé proche de la "Maison Blanche" madrilène.

Immédiatement, la presse a interprété l'information comme un désir de changer d'air en fin de saison. "Je n'ai eu aucun contact avec le Real Madrid, je ne sais pas si mon agent en a eu. Les gens continueront à écrire ce qu'ils veulent, ça ne m'intéresse pas", a commenté Lewandowski.

Heynckes ne croit pas à un départ de Lewandowski

"Un joueur a le droit de changer d'agent, ça ne signifie rien. Le Bayern veut et va garder tous ses meilleurs joueurs", a ajouté son entraîneur Jupp Heynckes, visiblement irrité par ces spéculations.

Vidéo - Heynckes : "Lewandowski ? Le Bayern n'est pas vendeur"

00:24

Mais à 29 ans, le buteur en série - réputé pour n'être jamais blessé - sait désormais que les années lui sont comptées pour mettre la main sur le plus prestigieux des trophées de club. S'il veut gagner la C1, il a de moins en moins le droit à l'erreur dans son choix de destination.

La saison dernière, il n'a manqué qu'un seul match, sur blessure : le quart de finale aller de C1 contre... le Real Madrid. Sans lui, le Bayern a perdu 1-2 à domicile (puis 4-2 à Madrid après prolongation).

Deux records et puis s'en va ?

Depuis, le Bayern ne recule devant rien pour faire plaisir à son canonnier. C'est notamment à sa demande que le géant bavarois a engagé au mercato d'hiver un autre avant-centre, Sandro Wagner, pour qu'il puisse souffler un peu. Et rester au meilleur de sa forme pour les matches qui comptent vraiment : ceux de la Ligue des champions.

Samedi, pour se mettre en train avant le match retour contre Besiktas mercredi, il a inscrit un triplé contre Hambourg (6-0), en battant au passage deux records du club : avec 142 buts toutes compétitions confondues, il est devenu le meilleur buteur étranger de tous les temps du Bayern Munich, devant le Brésilien Giovanni Elber (139 buts entre 1997 et 2003).

Il a également battu le record de "vitesse" du club pour atteindre les 100 buts en Bundesliga. Il lui a fallu 120 matches, alors que le légendaire Gerd Müller, dans les années 70, avait eu besoin de 136 matches pour arriver au même score.

Vidéo - Un bras de fer PSG-Real pour une vedette à 160 millions d'euros ?

02:48
0
0