Getty Images

Comment Fabinho est devenu essentiel à Liverpool : "Il est comme un phare"

Comment Fabinho est devenu essentiel à Liverpool : "Il est comme un phare"

Le 18/02/2019 à 10:07Mis à jour Le 19/02/2019 à 10:15

LIGUE DES CHAMPIONS – Après des débuts difficiles où il jouait peu, Fabinho est devenu incontournable à Liverpool. L'ancien Monégasque "donne une autre dimension au milieu" des Reds, qui pourraient profiter de sa polyvalence face au Bayern Munich en l'alignant en défense centrale.

Son début de saison a été frustrant. Et avait de quoi surprendre. Les matches s'accumulaient et Fabinho se contentait de quelques miettes. Quand il avait droit de jouer, ce qui n'est pas arrivé en Premier League avant la 9e journée. Une situation difficile à gérer et à comprendre pour tout amateur de la L1, où son nom a même circulé cet automne pour un possible retour dans l'Hexagone du côté du PSG. Mais le Brésilien n'a pas fait de vagues. Il a pris son mal en patience. Avant de se faire sa place. Aujourd'hui, il a conquis le staff et les supporters des Reds qui le considèrent comme un incontournable. Tout simplement. Comme pour vous rappeler une nouvelle fois que tout peut aller très vite sur la planète football.

Il y a bien sûr des raisons pour expliquer sa mise en route compliquée sur les bords de la Mersey. Confronté à une très forte concurrence dans l'entrejeu, Fabinho a dû faire ses preuves. Qu'importe son passé de champion de France avec Monaco ou le prix de son transfert (50 millions d'euros), il n'a pas eu de passe-droit. Il a aussi dû s'adapter à la Premier League et au style de jeu de Liverpool, qui requiert beaucoup d'intensité. Jurgen Klopp avait d'ailleurs déjà utilisé les mêmes recettes dans le passé avec Andy Robertson et Alex Oxlade-Chamberlain, qui avaient rongé leur frein lors des premières semaines du dernier exercice avant de devenir précieux en seconde partie de saison.

Avant de montrer ses qualités, Fabinho a donc pris la température. Mais Liverpool a aussi dû trouver la bonne formule pour le mettre à l'aise. La solution "fabinhesque" dénichée par les Reds ? Un système à deux devant la défense. "Pour faire jouer Fabinho dans un milieu à trois comme nous le faisions au début de saison, nous savions que cela allait prendre du temps, a expliqué Pepijn Lijnders, l'assistant de Klopp sur Espn. "Nous avons trouvé une bonne solution pour changer en 4-4-2 (4-2-3-1). Et à partir de ce moment, cela l'a beaucoup aidé. Et nous avons vu le vrai Fabinho". Au grand bonheur des Reds.

" Il donne une autre dimension à notre milieu"

Depuis, l'ancien Monégasque a pris le rythme et engrangé de la confiance. Plus à l'aise, il se charge aussi maintenant du poste de sentinelle devant la défense. Et Jurgen Klopp ne se passe plus de sa capacité à gratter des ballons, à gagner des duels et à jouer juste pour relancer vers l'avant. S'il est précieux dans le domaine physique et contribue à la stabilité défensive des Scousers, Fabinho, auteur de deux passes décisives en Premier League cette saison, s'illustre également avec sa science du jeu, qui est devenue un vrai plus pour les Reds.

"Dans le chaos organisé que nous voulons mettre en place, il est comme un phare. Il contrôle le tout. Avec un joueur comme Fabinho au milieu, le ballon ressort toujours proprement", décrit encore Pepijn Lijnders. Sa protection de balle sous pression offre du temps aux Reds. Et sa volonté de jouer régulièrement vers l'avant colle à l'ADN des finalistes de la dernière C1. "Avec son timing, sa vision ou son calme, il donne une autre dimension à notre milieu", confirme Lijnders, ravi de posséder un joueur apte à casser les attaques adverses et à se muer en chef d'orchestre devant la défense.

Démuni, Klopp songe à l'utiliser en défense contre le Bayern

Après l'avoir un peu frustré, Liverpool est clairement tombé sous le charme du Brésilien pour ses qualités au coeur du jeu et son impact. Enfin pas seulement. Le Brésilien de 25 ans fait aussi le bonheur de Klopp par sa polyvalence. L'ancien latéral droit de Monaco a ainsi déjà dû dépanner en défense centrale (contre Brighton et Wolverhampton en FA Cup). Et ça tombe bien car il pourrait à nouveau devoir s'y employer face au Bayern Munich en 8e de finale aller de la C1.

Virgil van Dijk suspendu, Joe Gomez blessé et Dejan Lovren en reprise, Klopp a un souci pour composer son arrière-garde. La solution pourrait être de reculer le Brésilien, quitte à perdre son influence au milieu. Une chose est en tout cas certaine : au milieu ou en défense, Fabinho sera sur le terrain ce mardi. Car l'époque où il cirait le banc est bien révolue.

Fabinho lors de la rencontre entre Naples et Liverpoll / Ligue des champions
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0