Getty Images

Ligue des champions : La Juventus accrochée à domicile par Tottenham (2-2) en 8e de finale aller

La Juve s'est sérieusement compliquée la tâche

Le 13/02/2018 à 22:37Mis à jour Le 14/02/2018 à 02:23

LIGUE DES CHAMPIONS – La Juventus a été accrochée par Tottenham lors du huitième de finale aller disputé ce mardi soir à Turin (2-2). Le club italien avait pourtant rapidement fait le break grâce à un doublé de Gonzalo Higuain dans les dix premières minutes. Mais Harry Kane, puis Christian Eriksen ont permis aux Spurs de revenir. Et de nourrir de grands espoirs pour la suite de la compétition.

Belle opération pour Tottenham ! Malgré un retard de deux buts à la sortie des dix premières minutes, le club anglais a réussi à refaire son retard pour obtenir un très bon match nul (2-2) sur la pelouse de la Juventus en 8e de finale aller de Ligue des champions. Gonzalo Higuain, auteur d'un doublé, a eu une balle de triplé juste avant la mi-temps, mais il a manqué son penalty. Les Spurs ont fait preuve de patience et se trouvent en ballottage favorable grâce à des buts de Harry Kane et Christian Eriksen, avant la manche retour programmée le 7 mars à Wembley.

Avant cette rencontre, la Juventus avait des certitudes défensives, renforcées par la très belle série d'un seul but concédé sur les seize derniers matches, toutes compétitions confondues. Elles ont été sérieusement bousculées par une équipe de Tottenham joueuse, seulement inhibée durant les dix premières minutes par l'enjeu inhérent d'un huitième de finale de Ligue des champions. Ce laps de temps a permis aux Bianconeri de se détacher. D'abord avec une belle volée en pivot de Gonzalo Higuain (1-0, 2e) servi par Miralem Pjanic sur coup franc. Puis un second but de l'attaquant argentin, qui a transformé un penalty à la suite d'une faute de Ben Davies sur Federico Bernardeschi (2-0, 9e).

Buffon fautif sur l'égalisation d'Eriksen

Cette entame de match catastrophique semblait déjà jeter un grand voile sur les ambitions de Tottenham. Et pourtant, les joueurs de Mauricio Pochettino sont progressivement revenus en profitant de la chute de tension italienne. Recroquevillée dans ses trente mètres, la Vieille Dame a subi et a logiquement cédé. Sous l'impulsion d'un Moussa Dembélé tranchant et régnant en maître dans l'entrejeu, les Spurs ont réduit le score par l'intermédiaire de l'inévitable Harry Kane. L'avant-centre anglais, lancé par Dele Alli, a effacé Gianluigi Buffon avant de pousser le ballon dans le but vide (2-1, 35e). Son septième but de la saison en C1 pour confirmer qu'il appartient bien à cette caste des meilleurs numéros 9 du monde.

Même s'il avait le match en main, le club londonien s'est fait une frayeur à cause de Serge Aurier, qui a fauché Douglas Costa dans la surface. Heureusement pour l'Ivoirien - fébrile et suspendu pour le match retour -, Higuain a fracassé la barre transversale d'Hugo Lloris (45e+2). Pas échaudé par cet événement, le cinquième de Premier League a continué son travail de sape avec sa possession de balle (62%). Avant de profiter d'une erreur de Buffon sur un coup franc de Christian Eriksen (2-2, 71e), le gardien italien anticipant légèrement sur sa gauche.

Avec ce résultat positif, Lucas a pu gratter ses premières minutes sous le maillot de Tottenham, qui reste invaincu en Ligue des champions. Et n'est plus qu'à 90 minutes d'écarter le finaliste de la saison dernière.

0
0