Getty Images

Après Madrid, Turin : cet Ajax est phénoménal

Après Madrid, Turin : cet Ajax est phénoménal

Le 16/04/2019 à 22:55Mis à jour Le 17/04/2019 à 00:29

LIGUE DES CHAMPIONS – Les joueurs de l'Ajax Amsterdam poursuivent leur parcours impressionnant. Qualifiés après un succès à Bernabeu (1-4) au tour précédent, ils se sont logiquement imposés ce mardi sur la pelouse de la Juventus Turin (1-2), en quarts de finale retour, après avoir concédé le nul à domicile à l'aller (1-1). En demi-finale, ils affronteront Tottenham ou Manchester City.

Après le Real Madrid, l’Ajax Amsterdam se paie la Juventus Turin. Ce mardi soir, dans le cadre des quarts de finale retour de la Ligue des champions, les Néerlandais se sont imposés sur la pelouse de la Juve (1-2). Alors que Cristiano Ronaldo avait ouvert le score (28e) à l’Allianz Stadium, Donny van de Beek n’a pas tardé à égaliser (34e), avant que Matthijs de Ligt ne libère définitivement les siens (67e). Les hommes d’Erik Ten Hag se qualifient donc pour le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions et retrouveront le vainqueur de la confrontation Tottenham – Manchester City.

Pourtant, tout avait bien mal débuté pour cette jeunesse néerlandaise séduisante. Après seulement dix petites minutes de jeu, Noussair Mazraoui, suspendu au match aller, a dû céder sa place sur blessure. Fort de son but inscrit à l’extérieur la semaine dernière (1-1), la Juventus Turin est progressivement montée en puissance et après une première alerte de la part de Paulo Dybala (22e), la Vieille Dame a trouvé l’ouverture. Sur corner, Cristiano Ronaldo, étrangement seul au premier poteau, a catapulté le ballon de la tête au fond, pour son 126e but en Ligue des champions (28e, 1-0). Une réalisation validée après visionnage du VAR, alors que Clément Turpin soupçonnait une faute dans la surface.

L’Ajax attendait cela depuis 22 ans

Dans la foulée, Miralem Pjanic, passeur décisif, aurait pu doubler la mise mais il a finalement buté sur André Onana (31e). Derrière, la défense turinoise, dépassée, n’a pas vraiment répondu présent et sur une action anodine, elle a regardé Donny van de Beek égaliser du droit (34e, 1-1). Un nouveau but validé par la vidéo, alors que Federico Bernadeschi couvrait un éventuel hors-jeu. Dans le second acte, Wojciech Szczesny, discret jusqu’alors, s’est illustré de deux parades de grande classe, qui n’ont finalement fait que retarder l’échéance. D’abord devant Hakim Ziyech, auteur d’une frappe du droit qui l’avait pourtant pris à contre-pied (52e), puis face à Donny van de Beek, dont la tentative lointaine prenait la direction de la lucarne (57e).

Finalement, et comme un symbole, c’est le capitaine Matthijs de Ligt qui a donné l’avantage aux siens, d’une tête sur un corner de Lasse Schöne (67e, 1-2). Obligée alors de scorer à deux reprises, la Juventus Turin, dans le dernier carré de la C1 deux fois lors des cinq dernières saisons, est apparue totalement apathique et incapable de réagir, comme lors de l'ensemble du second acte. L’Ajax Amsterdam n’en finit donc plus de briller et d’impressionner. Le club néerlandais fait surtout son grand retour au sommet du football européen. Lui qui n’avait plus connu de demi-finale dans la compétition reine depuis la saison 1996-1997. Vingt-deux ans après, l’histoire semble de nouveau en marche.

Donny van de Beek, premier buteur de l'Ajax ce soir

Donny van de Beek, premier buteur de l'Ajax ce soir Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0