Getty Images

Ligue des champions - Tottenham punit Dortmund en fin de match et prend une grosse option

Ça plane pour les Spurs

Le 13/02/2019 à 22:54Mis à jour Le 14/02/2019 à 08:25

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Anglais de Tottenham ont d'ores et déjà pris une grosse option sur les quarts de finale en dominant largement le Borussia Dortmund mercredi à Londres en 8e de finale aller (3-0). Les Spurs ont fait la différence en deuxième mi-temps grâce à Son (47e), Vertonghen (83e) et Llorente (86e) et peuvent aborder sereinement le match retour dans trois semaines dans la Rhur.

Pas de Harry Kane, ni de Dele Alli ? Pas de problème pour Tottenham, qui a fait un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale de Ligue des Champions en disposant de Dortmund à Wembley (3-0). Après une première période d’une platitude étonnante au regard des forces en présence, les Spurs ont fait voler en éclats la défense des jeunes Allemands. Auteur d’une passe et d’un but, Jan Vertonghen a été l’un des principaux artisans d’une victoire qui ne souffre d’aucune contestation. Il faudra un exploit pour que les hommes de Lucien Favre, éteints après la pause, renversent la vapeur au match retour sur leur pelouse dans trois semaines (5 mars).

Sur le papier, le choc entre Tottenham et Dortmund, deux équipes joueuses, était peut-être un peu trop alléchant. Car c’est peu dire que le spectacle fut bien souvent décevant, entre deux adversaires qui ont chacun eu leur période. À l’arrivée, le malheur du BvB aura été de ne pas avoir su marquer pendant son temps fort, tombant il est vrai sur un Hugo Lloris très solide avant d’être tranquille (15e, 20e, 45e). Les joueurs allemands ont par ailleurs pêché par leurs approximations techniques tandis que l’absence de Marco Reus n’a pas aidé pour la création et la finition.

Vidéo - Lloris : "Très bon pour la confiance"

00:18

Dortmund s’est éteint...

Et c’est l’expérience qui a donc parlé, telle une implacable réalité qui scelle généralement les sorts des joutes européennes. En difficulté lors du premier acte, les Spurs, sous l’impulsion d’un Moussa Sissoko en mode combattant, ont été revigorés par l’ouverture du score signé Heung-Min Son, auteur du geste juste à la réception d’un centre de Jan Vertonghen (1-0, 47e). Ce but a sonné comme un immense coup sur la tête pour Dortmund, qui n’a plus jamais inquiété Tottenham et a même sombré dans les dix dernières minutes. Vertonghen, reprenant un bon renversement de Serge Aurier (2-0, 83e), et Llorente, profitant d’un caviar de Christian Eriksen sur corner (3-0, 86e), ont fait payer l’addition.

D’aucuns pourraient penser que le score est un peu sévère alors que les Spurs étaient diminués et pas toujours très flamboyants. Mais avec un Son dans une forme olympique et des invités surprises comme Vertonghen, la troupe emmenée par Mauricio Pochettino peut envisager son déplacement dans l’enfer de Dortmund avec sérénité. Surtout avec une telle avance dans ses bagages.

Tottenham Son Vertonghen

Tottenham Son VertonghenGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0