On ne verra plus la Juventus Turin dans cette Ligue des Champions. Malgré une victoire obtenue à l'arraché, la Vieille Dame a été éliminée par le FC Porto au stade des huitièmes de finale (3-2). Les hommes de Sergio Conceiçao, réduits à dix pendant la seconde période, y sont allés au courage et ont dû sortir les tripes pour s'en sortir au terme d'une prolongation irrespirable et pleine de rebondissements. Ils se qualifient grâce à leurs deux buts inscrits à l'extérieur, après leur succès au match aller (2-1). Déjà larguée en championnat, la Juve d'Andrea Pirlo risque de vivre une fin de saison bien compliquée.

Le plan parfait de Porto

Serie A
La Juve est claire sur Ronaldo : "Quand il aura fini ses vacances, il rejoindra l'équipe"
01/07/2021 À 14:41
Il ne se passait plus grand-chose dans ce match entre la Juventus Turin et le FC Porto. On pensait même réserver encore un peu de notre soirée pour assister à la séance des tirs au but. Et puis tout s'est emballé. Les Portugais, qui évoluaient en infériorité numérique depuis l'expulsion très sévère de Medhi Taremi (54e) et semblaient à bout de force, ont trouvé le moyen d'égaliser grâce à Sergio Oliveira, auteur d'un coup franc mal jugé par le mur et Wojciech Szczesny (2-2, 115e). Dans la foulée, Adrien Rabiot a remis les pendules à l'heure à la réception d'un corner (3-2, 117e). Sauf que les Bianconeri avaient besoin d'un but supplémentaire pour poursuivre leur aventure européenne…
Et il sera difficile d'affirmer que la Juventus Turin aurait mérité sa qualification au regard de la physionomie du match. La première période fut un modèle de maîtrise de la part du FC Porto, qui a fait parler sa défense de fer pour calmer les ardeurs adverses, avec une discipline exemplaire et de l'application dans les rares munitions offensives. Pour couronner le tout, Sergio Oliveira, déjà lui, s'est permis d'ouvrir le score sur un penalty concédé par Merih Demiral (0-1, 19e). La Juve, déjà bien absente à l'aller, n'avait alors plus qu'une mi-temps pour hausser son niveau de jeu et se montrer enfin à la hauteur de l'événement.

Chiesa y a cru

Il a fallu attendre le retour des vestiaires pour assister à un regain d'orgueil dans les rangs Bianconeri. Pour une fois, la réaction n'est pas venue de Cristiano Ronaldo, qui est globalement passé à côté de son match, mais de Federico Chiesa. L'Italien a inscrit un doublé, d'abord en reprenant une bonne déviation de Ronaldo (1-1, 49e) puis en marquant de la une tête sur un caviar de Juan Cuadrado (2-1, 63e). Il aurait même pu s'offrir un triplé, sans l'intervention du gardien de Porto (82e). Dans ce second acte, le tort de la Juve aura été de ne pas avoir su enfoncer le clou à 11 contre 10, alors que le vent semblait s'être mis dans leur sens. Un but refusé à Alvaro Morata (90e+1) et une barre trouvée par Cuadrado (90e+3) ont donc envoyé les deux équipes en prolongations, pendant lesquelles la Juventus Turin a oublié d'être dominatrice.
Ce face-à-face est finalement à l'image de la saison 2020/2021 de la Juventus Turin, en dents-de-scie. La qualification du FC Porto, qui s'en est tenu à son plan malgré des faits de jeu très désavantageux, est tout sauf volée et la Vieille Dame va devoir se poser les bonnes questions dans les semaines à venir. En Ligue des Champions, le club italien reste en effet sur des éliminations face à l'Ajax Amsterdam, l'Olympique Lyonnais et le FC Porto, soit des tirages a priori favorables. A force, la Juve ne va plus faire peur à grand monde sur la scène européenne.

Cristiano Ronaldo durant Juventus-Porto - Champions League 2020/2021 - Getty Images

Crédit: Getty Images

Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44
Serie A
Un gros ouf de soulagement : la Juve jouera bien la C1, l'AC Milan également
23/05/2021 À 20:45