Auteurs d'une mi-temps pleine chacun, le Borussia Dortmund et la Lazio Rome n'ont pas voulu se départager en Allemagne (1-1). L'infatigable Ciro Immobile a répondu à l'ouverture du score de Raphaël Guerreiro pour gratter un point qui, hélas, ne qualifie pas encore son club. La Lazio aura une finale à jouer contre Bruges la semaine prochaine. De son côté, le BVB a validé son ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, pour la septième fois sur les huit dernières saisons.

C'était un match pour la première place, entre deux clubs qui venaient tous deux de perdre à domicile en championnat. C'est finalement le match de la qualification pour Dortmund, qui pouvait se contenter d'un nul, et de l'espoir pour la Lazio, qui a son destin entre les mains. Ce fut surtout un match plaisant entre deux équipes joueuses qui ont dominé à tour de rôle. La partie a d'abord été à l'avantage des Allemands, à l'aise techniquement, un peu moins dans le dernier geste. En raison d'un manque de réalisme criant et de l'absence d'Erling Haaland, qui aurait fait du bien sur les centres, ils ont dû attendre pour ouvrir le score. C'est Raphaël Guerreiro qui a fait trembler les filets en premier, sur une passe de Thorgan Hazard (1-0, 44e).

Bundesliga
Leipzig accroché par Wolfsburg, Dortmund perd encore des points à domicile
16/01/2021 À 16:37

Peut-être échaudé par la blessure de Haaland, le coach suisse avait également laissé sur le banc au coup d'envoi l'autre star de l'attaque Jadon Sancho, très sollicité depuis le début de saison. La première période a été équilibrée. Dortmund s'est procuré la meilleure occasion, lorsque Thorgan Hazard a placé un boulet de canon bien boxé par Pepe Reina (30e) et repris, non cadré dans un angle fermé, par le capitaine Marco Reus.

Dortmund qualifié, la Lazio dans l'attente

Au retour des vestiaires, on a senti que les joueurs du Borussia Dortmund ne voulaient pas forcer le talent. Ils se sont un peu trop contentés de gérer, oubliant qu'il y avait des Italiens piqués dans leur orgueil en face. Ils pourront aussi en vouloir à Nico Schulz qui, à peine entré en jeu, a offert un penalty évitable à la Lazio. Ciro Immobile ne s'est pas fait prier pour le transformer avec un contre-pied parfait et relancer les débats (1-1, 67e). Cette égalisation a fait du bien aux Italiens, qui ont forcé Roman Bürki à réaliser quelques miracles pour éviter la défaite de Dortmund (87e, 90e+4). Il avait déjà repoussé l'échéance face à Immobile un peu plus tôt (61e).

Le match nul fait bien évidemment les affaires de Dortmund, qui verra encore les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, une habitude qui dure. Néanmoins, les hommes de Lucien Favre ne comptent qu'un petit point d'avance sur la Lazio, un matelas trop faible pour lui assurer la première place du groupe F. Tout se jouera à la dernière journée pour le classement final, puisque Bruges peut encore souffler le dernier ticket à la Lazio en cas de victoire dans la confrontation directe qui se jouera au Stadio Olimpico. Une finale avant l'heure.

Serie A
La Lazio gifle la Roma dans le derby
15/01/2021 À 21:41
Bundesliga
Haaland et Dortmund trop puissants pour Leipzig
09/01/2021 À 19:22