La saison européenne de Manchester City est officiellement lancée. Grands favoris du groupe C, les Citizens, menés au score et longtemps bousculés par le bloc compact du FC Porto, ont réussi à renverser les champions du Portugal grâce à des buts de Sergio Aguero, Gundogan et Ferran Torres (3-1). Les protégés de Pep Guardiola prennent les commandes de leur groupe une semaine avant de se déplacer sur la pelouse de l’Olympique de Marseille, battu sur le fil par l’Olympiakos.

Premier League
Manchester City est bien de retour
13/01/2021 À 19:50

Privé de Ligue des champions la saison dernière, le FC Porto a pourtant prouvé qu’il n’était pas revenu dans la compétition reine pour subir face aux grosses écuries européennes. Mieux : ce sont les champions du Portugal qui ont marqué les premiers. Bien aidé par une mauvaise passe de Ruben Dias, Uribe a lancé Luis Diaz sur l’aile gauche. Faisant preuve de sa superbe vitesse, l’attaquant portugais a éliminé Rodri, puis Joao Cancelo, avant de tromper Ederson d’un tir croisé terminant sa course dans le petit filet gauche (1-0, 14e).

City se rebiffe

Mais les Citizens ont montré qu’ils savaient réagir. A la suite d’un tir sur le poteau de Gündogan, Raheem Sterling a vu Pepe l’envoyer valdinguer dans la surface pour offrir un penalty aux siens, validé par le VAR malgré une faute sur Marchesin. Serein, Sergio Agüero ne s’est pas posé de question et a fusillé son compatriote argentin pour égaliser et relancer une rencontre partie à cent à l’heure (1-1, 20e).

C’est alors que Sergio Conceiçao a décidé de faire passer son équipe dans un nouveau schéma, un 5-4-1 défensif, qui a eu comme conséquence de museler la fougue des Citizens, incapables de se recréer la moindre occasion franche. Frustrés, Walker, Silva et Cancelo ont tous trois écopé d’un carton jaune pour des gestes d’humeur avant que ce même Kyle Walker ne sauve les siens sur sa ligne à la suite d’un tir de Marega (43e) permettant à City de retourner aux vestiaires sans être mené au score.

Raheem Sterling of Manchester City battles for possession with Jesus Manuel Corona

Crédit: Getty Images

Étonnamment calme au bord de la pelouse, à en croire la reprise de ses joueurs, Pep Guardiola n’a sûrement pas dû l’être pendant la pause. A la réception d’un bon centre de Bernardo Silva, Ilkay Gündogan a obligé Marchesin à sortir un arrêt de grande classe pour lancer la seconde période (50e). Et c’est ce même milieu allemand qui, d’un somptueux coup franc direct, a permis aux Citizens de prendre les commandes de la rencontre (2-1, 65e).

Définitivement lancés, les Mancuniens n’ont pas mis longtemps à verrouiller leur victoire. Après avoir enrhumé Pepe d’un crochet extérieur, Ferran Torres a inscrit le but du break en fusillant Marchesin du droit (3-1, 73e). Les Citizens ont alors déroulé, obligeant Marchesin à remporter son face à face avec Riyad Mahrez (82e) avant d’être sauvé par son poteau sur une frappe de Rodri (83e). La victoire et la première place du groupe C en poche, Manchester City va pouvoir préparer sereinement son déplacement à Marseille, qui s’est incliné dans le temps additionnel sur la pelouse de l’Olympiakos (0-1).

The Emirates FA Cup
Une promenade du dimanche pour Manchester City
10/01/2021 À 15:29
League Cup
City empoche le derby et retourne en finale
06/01/2021 À 21:27