Le Sous-Marin jaune y a cru mais ce sont bien les Reds qui disputeront la finale au Stade de France. Liverpool a tremblé avant de finalement s'imposer sur la pelouse de Villarreal, mardi, en demi-finale retour de Ligue des champions (2-3). Victorieux à l'aller (2-0), les hommes de Jürgen Klopp ont complètement loupé leur entame dans cette seconde manche et leurs adversaires avaient refait leur retard à la pause après des buts de Boulaye Dia (3e) et Francis Coquelin (41e). Les visiteurs ont réagi et Fabinho (62e), Luis Diaz (67e) puis Sadio Mané (74e) leur ont permis de renverser la situation.
Pour cette seconde manche, Unai Emery avait effectué deux changements par rapport au match aller et titularisé Dia et Gerard Moreno, de retour de blessure, en attaque. Avec en plus le soutien d'un public en feu et surtout une hargne retrouvée, son équipe a, comme promis, tout de suite montré un tout autre visage. Les Groguets sont entrés dans la rencontre avec une énorme envie et Dia a lancé une soirée folle en ouvrant le score très vite d'une petite reprise aux six mètres après une passe - ou frappe ratée - d'Etienne Capoue (1-0, 3e).
Premier League
Un match fou mais encore un nul pour Liverpool
01/10/2022 À 15:54

Un an après la Superligue : "Merci Villarreal !"

Villarreal en feu

Costauds en défense, les joueurs de Villarreal ont aussi mangé leurs adversaires dans les duels au milieu de terrain et sont parvenus à bien ressortir les ballons grâce à la mobilité et à la qualité technique de Moreno devant. L'attaquant espagnol a été contré de justesse par Andy Robertson alors que le Sous-Marin jaune poussait face à des Reds perdus (16e). Dominateur dans l'entrejeu devant un Thiago Alcantara très maladroit, Giovani Lo Celso s'est présenté face à Alisson mais n'a pas obtenu le penalty qu'il réclamait après un contact litigieux (37e).
Beaucoup plus tranchant et volontaire, Villarreal a continué de pousser et Capoue, lancé à droite de la zone de vérité, a centré pour trouver la tête de Coquelin au second poteau, pour un but du break 100% français (2-0, 41e). Comme Dia, Coquelin n'avait encore jamais marqué en Ligue des champions et a bien choisi son moment pour débloquer son compteur. A la pause, les Groguets étaient revenus à égalité sur cette double confrontation et Liverpool était au plus mal.

Coquelin célèbre son but contre Liverpool

Crédit: Getty Images

Les Reds se réveillent

Klopp a pris les choses en mains et lancé Diaz à la reprise à la place Diogo Jota et replacé Mané en pointe. Le Colombien a vite apporté une nouvelle faculté de percussion et beaucoup d'envie. Ses coéquipiers ont également haussé le ton à l'image de Thiago Alcantara qui a réglé son pied droit et de Naby Keita qui s'est canalisé. Trent Alexander-Arnold a failli lober Geronimo Rulli d'une frappe lointaine déviée qui a fini sur la transversale (55e). La réduction du score est venue de Fabinho, servi par Mohamed Salah à droite de la zone de vérité et qui a placé son tir croisé rasant entre les jambes du mal inspiré Rulli (2-1, 62e).
Liverpool a complètement éteint son adversaire en seconde période et Diaz, qui avait loupé le cadre de peu sur un tir croisé (66e), a égalisé d'une tête au point de penalty sur un centre d'Alexander-Arnold (2-2, 67e). Lancé en contre, Mané, lui, a sanctionné la sortie kamikaze très loin de sa surface de Rulli et envoyé le ballon dans le but vide pour mettre fin à tout suspense (2-3, 74e). Avec un 5e but en C1 cette saison, le 15e dans sa carrière, le Sénégalais est désormais le meilleur scoreur africain de la compétition devant Didier Drogba.
Les Reds ont même déroulé dans le dernier quart d'heure face à des Espagnols dépités puis réduits à 10 avec l'expulsion de Capoue (86e). L'entrant Curtis Jones (81e) et Salah (89e) n'ont pas réussi à aggraver le score mais ils seront bien au rendez-vous du 28 mai pour la grande finale à Saint-Denis. Après la League Cup remportée en février et en attendant la finale de la Cup le 14 mai puis le verdict de la Premier League le 22, Liverpool qui rêve d'un quadruplé peut se préparer à de prochaines semaines chargées.
Ligue des champions
Après la claque, Liverpool redémarre
13/09/2022 À 20:55
Ligue des champions
Liverpool prend une claque à Naples
07/09/2022 À 20:54