C'est l'histoire d'une soirée de rêve... qui a finalement viré au cauchemar. Plus dominatrice que jamais, l'AS Monaco semblait invincible, mercredi soir, face au Shakhtar Donetsk. Dos au mur après le score du match aller (0-1), les Monégasques avaient même rapidement (et logiquement) pris deux buts d'avance grâce à un doublé de Wissam Ben Yedder. Oui mais voilà, la suite a été terrible. "On aurait dû tuer le match en mettant le troisième", avait d'ailleurs prophétisé à la pause Benoît Badiashile. Des occasions gâchées toutes plus énormes les unes que les autres pour enfoncer le clou. Puis un but du Shakhtar. Et encore des occasions. Ratées, une nouvelle fois. Le coup de massue pour finir : un but contre son camp d'Aguilar à la 114e et un score (2-2) éliminatoire. Au bout de la nuit. Et la fin de l'espoir, surtout.
Il faut qu’on continue notre chemin
"Pourquoi ca s’est transformé en cauchemar ? On a tout donné, a réagi Kevin Volland après la rencontre au micro de Canal+. Il y a eu beaucoup de passion jusqu’au bout sur le terrain, nous avons eu beaucoup d’occasions mais nous n'avons pas réussi à marquer, moi aussi, ça n’a pas voulu rentrer… C’est notre faute, c’est dur d’en parler après le match." Complètement sonné, l'international allemand semblait incrédule d'être éliminé après une telle prestation.
Ligue 1
Monaco est un dauphin de qualité, Nice n'a pas fini de couler
14/05/2022 À 20:54
"Nous avons bien joué, on a eu beaucoup d'occasions. Et sur le deuxième but du Shakhtar, on n’a pas eu de chance, je pense que Mudryk veut centrer. Mais on a eu tellement d’occasions qu’on doit marquer, que ce soit en première période, à la fin du match, c’est dur à dire mais c’est comme ça", a regretté l'attaquant monégasque, qui va toutefois tenter de retenir du positif de cette rencontre. "Malgré la défaite, c'est notre meilleur match : on a fait une grosse première période, on a pressé très haut, on a tout donné, ensemble, pendant 120 minutes et on s’est battus, on a beaucoup sprinté, il faut qu’on continue notre chemin", a prévenu Kevin Volland. Celui de la C1, lui, s'est définitivement éloigné.

Wissam Ben Yedder (AS Monaco) contre le Shakhtar Donetsk / Ligue des champions

Crédit: Getty Images

Ligue 1
L’OM en C1 ? Bordeaux en L2 ? Les enjeux de la 37e journée
13/05/2022 À 17:00
Ligue 1
"J'ai pris un peu la place de Wissam" : Tchouaméni, c'est superman
06/05/2022 À 22:17