Une claque reçue mais pas de panique en Belgique. "On ne doit pas encore s’inquiéter pour la suite de la Ligue des Nations ou le Mondial", a déclaré Jan Vertonghen ce vendredi, après la défaite cuisante des Diables Rouges face aux Pays-Bas. Pourtant, l’ampleur de l’échec a de quoi questionner : 1-4, à Bruxelles, dans un Stade Roi Baudouin qui a hué au coup de sifflet final.
Même son de cloche du côté du sélectionneur, Roberto Martinez : "C'était peut-être le résultat dont nous avions besoin pour nous réveiller, il ne faut pas s'inquiéter outre mesure à six mois du Mondial." Michy Batshuayi a sauvé l’honneur dans le temps additionnel, mais juste avant, les Néerlandais d’un Memphis Depay en jambes (auteur d’un doublé) n’étaient pas loin d’alourdir la correction.
Ligue des Nations
1-4 : la Belgique giflée par les Pays-Bas
03/06/2022 À 20:42

Lukaku Romelu lors de Belgique - Pays-Bas en Ligue des nations le 3 juin 2022 à Bruxelles

Crédit: Getty Images

Lukaku, la sortie qui change tout ?

Le fiasco est assez limpide. "C’est un résultat difficile", concède Martinez, qui insiste sur les conclusions à en tirer dans des propos rapportés par le Het Laatste Nieuws : "Au moins, on sait ce que l’on a à travailler." Il note aussi un changement intervenu avant la déroute. Il y avait 0-0 quand Romelu Lukaku a quitté le terrain, touché à une cheville, cédant sa place à Leandro Trossard à la 26e minute.
"La sortie de Lukaku a été un coup dur, à partir de là, c’est devenu un match plus compliqué, regrette le technicien espagnol de 48 ans. "(Cela) a provoqué un déséquilibre, notamment à la perte de balle." Avec l’attaquant de Chelsea sur le terrain, ce n’était pas si mal selon lui : "Pendant 20 minutes, on a montré de belles choses." Vertonghen abonde : "On n’avait pas mal commencé la rencontre mais ils nous ont pris à la gorge par la suite."
C'est une claque, mais il vaut mieux qu'on se la prenne maintenant
"On a eu des problèmes pour avoir le contrôle sur leurs attaquants rapides", poursuit le défenseur belge. "Quand le jeu s'est ouvert et est devenu plus exigeant physiquement, cela s'est compliqué parce qu'ils étaient plus forts que nous à ce niveau-là", complète Martinez.
"C'était un match important, mais il vaut mieux que ce genre de défaite arrive ici plutôt qu'à la Coupe du monde au Qatar, y va de son commentaire Axel Witsel, au micro de RTL. C'est une claque, mais il vaut mieux qu'on se la prenne maintenant."
Witsel ajoute, concernant la Ligue des Nations, dont c’était le premier match pour la Belgique, dans le groupe 4 de Ligue A : "Il va maintenant falloir tout donner et on se doit de se rattraper et de prendre les trois points contre la Pologne."

Memphis Depay lors de Belgique - Pasy-Bas en Ligue des Nations le 3 juin 2022 à Bruxelles

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Witsel vers l'Atlético, l'OM sur le carreau
18/06/2022 À 16:26
Transferts
Giroud, Matuidi, Eriksen, Cavani... le onze des joueurs libres en fin de saison
31/12/2019 À 12:33