À Paris, il était celui qui avait dû céder sa place à Thomas Tuchel. Trois ans après avoir annoncé que son contrat ne serait pas prolongé au PSG, Unai Emery s'apprête, lui aussi, à disputer une finale européenne. Comme son successeur parisien. Le technicien espagnol qui, en demi-finale de Ligue Europa, a éliminé Arsenal - où il n'a pas laissé un très grand souvenir non plus - s'épanouit de nouveau avec un club à sa mesure. Comme son successeur parisien.
À Villarreal, Emery a retrouvé l'environnement dans lequel il se sent le mieux. Celui d'un club espagnol, où son discours est fluide, où la Ligue des champions n'est ni un objectif ni une obligation et où le projet de jeu prévaut sur l'impatience. À son arrivée au sein du sous-marin jaune, il y a moins d'un an, le technicien basque a bénéficié d'un effectif talentueux et d'un recrutement cohérent. Suffisant pour retrouver le statut qui est le sien : celui du meilleur entraîneur de l'histoire de cette compétition.

Comment Tuchel a métamorphosé Chelsea et pris au piège Zidane

Ligue Europa
La Ligue Emery ? "Non, on avait disséqué 17 matches de Manchester United"
26/05/2021 À 23:42
Avant qu'il ne débarque sur le banc de l'actuel sixième de Liga, jamais Villarreal n'avait participé à une finale de Coupe d'Europe. Et ce n'était pas faute d'avoir essayé (une demie de C1, trois de C3). Mais Unai Emery connaît la recette, lui qui a remporté cette compétition à trois reprises avec Séville avant de disputer une nouvelle finale, avec Arsenal, en 2019. "Ça démontre le grand entraîneur qu'il est, a confié son attaquant Gerard Moreno sur RMC Sport. Son expérience va être très importante. Il nous a apporté le gêne de la gagne."

Sa dernière frustration ? Chelsea...

En demi-finale aller mais aussi et surtout au retour, son équipe n'a pas été flamboyante mais elle a dégagé une impression de maîtrise, de sérénité et de solidité. Autant d'ingrédients qui avaient déjà fait la réussite de l'entraîneur de 49 ans avant qu'il ne tente sa chance dans la cour des très grands. "Je suis reconnaissant, a-t-il lâché sur RMC Sport. J'ai pu transmettre ça à mes joueurs. Ici, le sentiment d'amour pour cette compétition a grandi."
Grâce à lui ? Certainement. Emery a vécu l'un des plus grands traumatismes sportifs de l'histoire de la C1 mais il a cumulé de nombreux grands souvenirs de C3. Devant Manchester United, en finale, il aura l'occasion d'effacer son dernier revers, concédé en 2019. "Une revanche sportive" plus qu'un pied de nez, a-t-il modestement soufflé. Et une autre ironie de l'histoire : à l'époque, il s'était incliné face à Chelsea. Qui s'apprête à disputer le titre suprême en Europe. Avec, donc, son successeur parisien sur le banc.
Ligue Europa
Il a transformé son tir au but et stoppé celui de De Gea : Rulli offre la C3 à Villarreal !
26/05/2021 À 21:57
Ligue Europa
Ce Villarreal ressemble tellement à Emery...
25/05/2021 À 21:55