Lyon ne rassure pas et a encore bien du travail. Ce jeudi soir, en match amical comptant pour le trophée Veolia, les Lyonnais se sont inclinés contre les Rangers (2-0). Au Groupama Stadium, Marcelo a trompé son propre gardien (20e), avant que Ianis Hagi ne double la mise (25e). Les hommes de Rudi Garcia n'auront pas le temps de tergiverser puisqu'ils rencontreront dès ce samedi (20h45) leur deuxième et dernier adversaire de la compétition, à savoir le Celtic, tandis que les protégés de Steven Gerrard défieront Nice (samedi, 18h15).

Ligue 1
Memphis, Aouar, Dembele, l'équation à trois inconnues du mercato de l'OL
10/09/2020 À 17:09

Pourtant bien entré dans sa rencontre, l'OL n'a pas pour autant réussi à prendre les devants au niveau du tableau d'affichage. C'est même son adversaire, pour sa première rencontre depuis l'interruption des compétitions, qui s'est rapidement mis à l'abri. Sur ses deux premières incursions dans les derniers mètres lyonnais, Ianis Hagi a fait la différence à chaque fois. D'abord en mettant sous pression Marcelo, auteur d'un but contre son camp (20e, 0-1) puis en trompant lui-même Ciprian Tatarusanu, d'une frappe du gauche contrée par le défenseur central brésilien, capitaine d'un soir (25e, 0-2). Lyon a encaissé ses deux premières réalisations depuis le début de sa préparation.

L'OL aurait pu espérer mieux en fin de match

Pour cette rencontre, Rudi Garcia avait décidé de composer une équipe mixte, bien loin de l'équipe-type attendue d'ici les prochaines grosses échéances du club. Malgré un bon pressing et de bonnes intentions dès les premières minutes, les Gones ont ensuite montré leurs limites. Pourtant, après une altercation avec Marcelo, Ryan Kent a été directement expulsé, laissant alors ses partenaires à dix (39e). Une supériorité numérique qui n'a pas profité aux protégés de Jean-Michel Aulas. Ces derniers se sont même montrés particulièrement friables derrière, ce qui aurait d'ailleurs pu amener le troisième but des Rangers, par l'intermédiaire de Jordan Jones (76e).

Toutefois, à la 72e minute de jeu, Rudi Garcia a décidé d'effectuer un triple changement, avec les entrées de Memphis, Houssem Aouar et Moussa Dembélé. Du sang neuf qui a alors offert un nouveau souffle à l'OL, offensivement parlant. Les hommes de Steven Gerrard, qui ont même fini à neuf après la blessure d'un des leurs, ont alors été acculés sur leur but, sans pour autant céder, malgré les tentatives particulièrement dangereuses de Kenny Tete (83e), Houssem Aouar (85e) ou bien encore Memphis (80e, 86e). Après deux victoires, contre les amateurs de Port-Valais (12-0) et Nice (1-0), l'OL voit donc sa belle série déjà s'arrêter. Dans deux jours, ce sera donc déjà l'occasion de se rattraper, avec une équipe certainement proche de l'équipe-type.

Karl Toko Ekambi (Lyon) contre les Glasgow Rangers

Crédit: Getty Images

Transferts
Marçal rejoint les Wolves
06/09/2020 À 17:07
Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34