Benoît Costil : 6

J'ai aimé : Une jolie parade sur une frappe de Kodija (28e), de la vigilance sur les rares incursions ivoiriennes. Mais c'est surtout son réflexe décisif devant Pepe qui a permis aux Bleus de ne pas concéder leur deuxième défaite de l'année (89e).
Je n'ai pas aimé : Sa sortie kamikaze qui a bien failli coûter l'ouverture du score aux Bleus (67e).
Matches amicaux
Quatre néophytes en Bleu, Deschamps l'avait déjà fait
15/11/2016 À 22:39
En bref… Très costaud, il démontre qu'il est un précieux recours en cas de blessure ou de défaillance de Lloris, Mandanda ou Aréola.

Djibril Sidibé : 4

J'ai aimé : Son bon centre pour Fekir juste avant son remplacement. Pour le reste, Sidibé a beaucoup tenté mais très peu réussi.
Je n'ai pas aimé : Pris dans son dos sur le but ivoirien refusé (11e), il a connu, comme face à la Suède, des problèmes de marquage. Souvent en retard, le Monégasque a subi les événements à l'image de ce contrôle raté sur une ouverture (70e).
En bref… La succession de Sagna est plus que jamais ouverte.
Remplacé par Sébastien Corchia (69e).

Djibril Sidibe lors de France - Côte d'Ivoire, 2016

Crédit: Panoramic

Raphaël Varane : 6

J'ai aimé : A l'image de sa belle couverture devant Kodija (13e), le Madrilène n'a jamais été pris à défaut. Dans les airs, il a pris le dessus sur l'avant-centre ivoirien. Costaud dans les duels et serein dans son placement, il a vécu une soirée tranquille dans son ancien jardin.
Je n'ai pas aimé : Il aurait pu mettre un peu plus de justesse dans ses relances.
En bref… Le seul incontournable au niveau avant la pause.

Raphaël Varane lors de France - Côte d'Ivoire - 2016

Crédit: AFP

Remplacé par Laurent Koscielny : 5

J'ai aimé : Toujours précis dans les couvertures et les jaillissements. Il en faut plus pour le mettre en difficulté.
Je n'ai pas aimé : Des relances ratées, des contrôles approximatifs, le Gunner n'a pas fait preuve de la même sérénité que d'habitude.
En bref… Costaud sans être génial.

Adil Rami : 4

J'ai aimé : Dans les duels, il reste très costaud surtout dans les airs.
Je n'ai pas aimé : Rami est toujours à la limite. La Côte d'Ivoire a logiquement choisi d'insister sur son côté. Sa relance plein axe (14e) a donné le ton d'un match très fébrile. Piégé par la vivacité de Kodija (28e) et sur un crochet de Sio (68e), il a souvent défendu en reculant.
En bref… Quand un attaquant arrive lancé, c'est la panique à bord.

Adil Rami lors de France - Côte d'Ivoire, 2016

Crédit: AFP

Lucas Digne : 5,5

J'ai aimé : Audacieux, il a pris sa chance dès qu'il le pouvait. On lui a souvent reproché de ne pas être assez incisif en sélection, cette fois, le Barcelonais a fait preuve d'application. Très peu mis en danger sur son aile, il a tenu son couloir avec autorité.
Je n'ai pas aimé : Serge Aurier lui a mené la vie dure et il n'a pas réussi à prendre à défaut son ancien équipier au PSG.
En bref… Appliqué, il a tenu son rang.

N'Golo Kanté : 6,5

J'ai aimé : Son sang-froid. Il n'a jamais paniqué et cherché toujours la meilleure solution dans la relance. Kanté est un poison et ne lâche jamais les mollets adverses. La vigie du milieu des Bleus a permis à la France de conserver un équilibre alors que le collectif a penché vers l'avant.
Je n'ai pas aimé : Il pourrait prendre un peu plus de risque dans ses transmissions. La dernière limite de son grand talent.
En bref… Il vaut mieux que le banc de touche.

Paul Pogba : 4

J'ai aimé : Un extérieur pour Digne (35e) absolument délicieux et quelques orientations efficaces en première intention.
Je n'ai pas aimé : Recadré justement par Deschamps à l'issue des 20 premières minutes, il s'est compliqué la vie en multipliant les touches de balle ou en essayant de faire la différence sur son seul talent. Sa roulette ratée (34e) témoigne qu'il n'était pas dans un grand soir. Il n'a pas mis l'intensité que réclame une rencontre internationale.
En bref… Il a cédé à son côté obscur.

Paul Pogba lors de France - Côte d'Ivoire, 2016

Crédit: Panoramic

Remplacé par Moussa Sissoko (45e) : 5

J'ai aimé : Lui au moins ne se pose pas de question. Quand il faut mettre le pied, match amical ou pas, il le met. Son coup de tête contrée aurait mérité meilleur sort.
Je n'ai pas aimé : Il s'est encore montré très brouillon dans l'utilisation du ballon. Sissoko n'a jamais trop su se situer. Sa tendance à repiquer dans l'axe à déplumer le côté droit.
En bref… On l'a connu beaucoup plus saignant.

Adrien Rabiot : 6

J'ai aimé : Quand certains ont papillonné, lui est allé au mastic. Il n'a jamais refusé le combat, piquant quelques précieuses munitions dans les pieds adverses. Sa tête décroisée d'entrée de jeu (7e) a témoigné de son envie de toujours apporter le danger.
Je n'ai pas aimé : Sa perte de balle (51e) qui aurait pu coûter très cher. Il n'a pas connu la même réussite qu'au PSG dans son jeu vers l'avant mais a aussi souffert du manque de mouvement devant lui. Sa seconde période fut beaucoup plus poussive.
En bref… Une première honnête mais il peut faire tellement mieux.
Remplacé par Thomas Lemar (78e).

Adrien Rabiot lors de France - Côte d'Ivoire - 2016

Crédit: AFP

Ousmane Dembélé : 3,5

J'ai aimé : Une belle combinaison avec Gameiro à l'issue de laquelle il offre une balle de but à Payet (27e). Mais il a fallu attendre la 41e minute pour le voir signer sa première différence sur un débordement.
Je n'ai pas aimé : Des dribbles trop lisibles, un manque de conviction et de spontanéité : l'ancien Rennais a vécu une première titularisation très délicate. Très tendre, pour ne pas dire naïf, il a soudain fait ses 19 ans.
En bref… Un maillot bleu encore trop grand pour lui.

Remplacé par Nabil Fekir : 5

J'ai aimé : Il a tenté de mettre de l'huile dans les rouages en se plaçant dans les intervalles. Le joueur de l'OL, dans un rôle de meneur axial, a aimanté les ballons. Très disponible, il a tenté de mettre les Bleus dans le bon sens.
Je n'ai pas aimé : Il lui manque clairement du jus et de la vivacité. Son duel perdu face à Gbohouo l'illustre à merveille.
En bref… Un talent sans ressort.

Nabil Fekir lors de France - Côte d'Ivoire

Crédit: AFP

Dimitri Payet : 4

J'ai aimé : Une vraie complicité avec Lucas Digne dans les dédoublements.
Je n'ai pas aimé : Si étincelant vendredi, il n'a pas joué la même partition. Parfois en dilletante, le Réunionnais n'a pas mis l'intensité nécessaire. Il a multiplié les touches de balle quand Gameiro et Dembélé réclamaient de la vitesse. Beaucoup de passes ratées, ce qui n'est pas dans ses habitudes.
En bref… Très loin de ses standards. Payet n'avait pas envie de se faire mal.

Kevin Gameiro : 4

J'ai aimé : Sa combativité. Même pris dans la tenaille ivoirienne, il n'a jamais cessé de proposer des solutions dans la profondeur.
Je n'ai pas aimé : Difficile d'exister en pointe d'un 4-3-3 pour un petit gabarit comme lui. Hormis une frappe dans le petit filet (9e), il n'a jamais réussi à peser sur le cours du jeu. Comme à Amsterdam, il a souffert face aux grands gabarits adverses. Logiquement, il a dézoné après la pause mais il a dépeuplé l'axe et n'a pas rendu service aux Bleus.
En bref… Un match sans relief.
Remplacé par Olivier Giroud (63e)
Matches amicaux
Les Bleus avaient déjà la tête un peu ailleurs
15/11/2016 À 21:50
Coupe du monde
"La France et l’Angleterre sont les deux têtes de série les mieux loties"
01/04/2022 À 18:39