Getty Images

Le Brésil assure avec Neymar, l'Argentine rassure sans Messi

Le Brésil assure avec Neymar, l'Argentine rassure sans Messi

Le 12/09/2018 à 07:56Mis à jour Le 12/09/2018 à 08:36

MATCHES AMICAUX - Sous l'impulsion de Neymar et de Richarlison, Le Brésil a atomisé le Salvador mardi (5-0). L'Argentine, avec une formation rajeunie et privée de Lionel Messi, a de son côté obtenu un match nul contre la Colombie (0-0).

Une formalité pour le Brésil. Au terme d'un match dominé de la tête et des épaules, la Seleçao a fait exploser la modeste équipe du Salvador (5-0) en amical mardi à Landover, dans le Maryland. La formation de Tite, éliminée par la Belgique en quart de finale de la dernière Coupe du monde (2-1), a réussi sa rentrée en enchaînant un deuxième succès sans prendre de but après celui acquis vendredi face aux Etats-Unis (2-0).

Déjà buteur face aux Américains, Neymar a lancé le Brésil sur la voie de la victoire en transformant un penalty provoqué par Richarlison (4e) pour signer son 59e but en 92 sélections. Pour sa première titularisation sous le maillot auriverdre, l'attaquant d'Everton a brillé avec un doublé (16e, 50e), dont un but sur une passe décisive de Neymar. Le numéro 10 du PSG a encore été passeur en fin de match avec un corner repris victorieusement par son coéquipier parisien Marquinhos (90e). Le Barcelonais Philippe Coutinho a lui aussi trouvé les filets (30e).

Un match de gardiens

De son côté, l'Argentine n'a pas gagné mais son nul face à la Colombie (0-0) East Rutherford, près de New York, reste encourageant. Rajeunie et privée de ses cadres, en particulier de Lionel Messi, l'Albiceleste de l'intérimaire Lionel Scaloni aurait même pu s'imposer si elle n'était pas tombée sur un David Ospina des grands soirs en première période. Tour à tour, Ezequiel Palacios, Gustavo Martinez et Mauro Icardi ont buté sur l'ancien Niçois.

Les Colombiens, sans James Rodriguez mais avec Radamel Falcao, ont pris le jeu à leur compte après la reprise mais le gardien argentin Franco Armani a lui aussi signé une grande prestation en remportant deux duels, l'un face au buteur monégasque et l'autre devant Carlos Bacca. "Au-delà du résultat, je suis content, les garçons ont mouillé le maillot", a déclaré Lionel Scaloni, qui avait mené ses joueurs à la victoire contre le Guatemala (3-0) pour sa première sur le banc argentin, jeudi.

0
0