Six matches, cinq buts et une passe décisive. C’est le bilan, presque parfait, de Rodrygo, 18 ans, avec le Real Madrid depuis le début de la saison. Le jeune Brésilien, qui a vraiment lancé sa saison début octobre, a séduit l’Espagne et le Brésil, puisque Tite l’a appelé en sélection pour la première fois pour les deux prochains matches, contre l’Argentine vendredi (18h) et la Corée du Sud mardi. De là à s’imposer dans le onze de Zinedine Zidane et avec le Brésil ?

Rodrygo auteur d'un triplé face à Galatasaray

Crédit: Getty Images

Matches amicaux
Avec Coutinho à la baguette, le Brésil s'est fait plaisir
19/11/2019 À 15:21

Polyvalent

Ironie du sort, la courbe ascendante de Rodrygo suit la courbe descendante d’un certain Vinicius Jr. La Maison blanche misait gros sur ce dernier, il semblerait que les espoirs se portent désormais sur le joueur formé à Santos. Et pourtant, Rodrygo n’est arrivé au Real qu’en juin dernier, un an après son aîné.

Il faut dire qu’il a de quoi séduire ses entraîneurs. Polyvalent, Rodrygo peut aussi bien évoluer à la pointe de l’attaque, qu’à droite ou à gauche. A l’inverse de Vinicius, qui s’est montré trop imprécis ces dernières semaines. En onze matches (Liga et Ligue des champions), le joueur de 19 ans - titularisé quatre fois depuis le début de la saison - n’a marqué qu’une seule fois et délivré une petite passe décisive. Et même auprès du sélectionneur brésilien, Vinicius Jr. n’a, pour le moment, plus la cote. Il n’a pas été appelé pour les matches amicaux.

Vinicius et Rodrygo

Crédit: Getty Images

"Il lit le jeu comme un joueur expérimenté"

A l’inverse, Rodrygo ne cesse de séduire. En conférence de presse, Tite ne cachait pas être impressionné par le prodige : "Quand vous le voyez jouer, on dirait un joueur de 25, 26 ans. Sa maturité et son calme sont impressionnants. Il lit le jeu comme un joueur expérimenté."

Son coéquipier en sélection, Thiago Silva, est du même avis et espère bien qu’il n’aura pas à jouer contre lui en Ligue des champions : "Je crois que beaucoup de gens sont surpris de voir un gamin de 18 ans jouer avec autant de personnalité (....) J'espère que Zidane le laissera sur le banc." En attendant la C1, Rodrygo va devoir confirmer tout le bien que l'on pense de lui en sélection.

Matches amicaux
"Viens te battre", "Quand tu veux" : Cavani et Messi se sont chauffés pendant Uruguay-Argentine
19/11/2019 À 07:45
Matches amicaux
Messi décisif, Cavani buteur : Argentine - Uruguay a tenu ses promesses
18/11/2019 À 21:47