Mike Maignan : 5

Attentif sur ses deux premières interventions (2e, 8e), il n'a eu grand-chose d'autre à se mettre sous la dent. Et on attendra avant de le juger sous le maillot de l'équipe de France.
  • En bref… Propre.
Equipe de France
Zidane ne ferme pas la porte au PSG... mais vise surtout les Bleus
23/06/2022 À 06:28

Jonathan Clauss : 5,5

Il a d'abord serré le frein à main sous les sifflets d'un stade Pierre-Mauroy qui ne l'a pas ménagé. A l'origine de l'ouverture du score, il lance Griezmann sur le côté droit (24e) et s'est peu à peu libéré. En seconde période, plus offensif et incisif, il a offert une balle de but à Giroud (55e) et aurait même pu s'offrir son premier but (50e).
  • En bref… Il s'est libéré mais pas encore délivré.
Remplacé par Christopher Nkunku (88e).

Clauss, comment peut-on siffler un joueur de l’équipe de France ?

William Saliba : 5

Il a vécu une soirée tranquille. Jamais mis en difficulté, il a rattrapé quelques coups par sa vitesse. Face à une adversité aussi timorée, on aurait aimé qu'il prenne davantage d'initiative dans la relance plutôt que de chercher presque systématiquement Jonathan Clauss.
  • En bref… Presque trop prudent.

Raphaël Varane : 6

Lui aussi a joué dans des chaussons. Largement au-dessus de tous ses adversaires, il les a dominés sans jamais trembler, notamment dans les airs. En jambes, malgré son petit pépin à Marseille, le Mancunien finit mieux le rassemblement qu'il ne l'avait commencé.
  • En bref… Tranquille.
Remplacé par Jules Koundé (79e).

Presnel Kimpembe : 6,5

Il y a des soirs comme ça où Presnel Kimpembe décide de ne rien laisser, aucune miette. Le Parisien fut intraitable face à des Sud-Africains bien désemparés face à tant d'engagement. Il s'est même permis de jolies relances sous pression en première période.
En bref… Général Presko.

Lucas Digne : 6,5

Il a démarré fort avec des centres précis pour Giroud (5e) puis pour Mbappé (9e). Sa relation avec le Parisien fut l'une des plus grandes forces des Bleus ce mardi. Les deux hommes n'ont cessé de se chercher et ont fini par faire exploser en vol l'Afrique du Sud. Beaucoup plus discret en seconde période où le jeu a penché du côté droit, il est tout de même resté un danger constant.
  • En bref… Un recours efficace à Théo Hernandez.

La joie de Kylian Mbappé, félicité par Digne et Griezmann, après son but face à l'Afrique du Sud

Crédit: Getty Images

N'Golo Kanté : 5,5

Toujours aussi habile dans la récupération, NGK, qui a manqué de rythme, a, en revanche, connu un déchet inhabituel dans l'utilisation du ballon en première période. Il s'est repris en seconde période avec un extérieur du pied parfait pour Mbappé (54e).
En bref… Un petit Kanté reste un Kanté précieux.
Remplacé par Paul Pogba (64e), inspiré sur ses ouvertures et auteur d'une passe décisive pour Ben Yedder (81e).

Adrien Rabiot : 6

Attentif et concerné, il a fait régner l'ordre au milieu de terrain en récupérant beaucoup de munitions et il en a généralement fait bon usage. Du bon Rabiot comme on l'aime.
  • En bref… Quelle densité au milieu de terrain…
Remplacé par Mattéo Guendouzi (79e) qui a inscrit son premier but en Bleu d'une belle frappe enroulée.

Adrien Rabiot face à l'Afrique du Sud

Crédit: Getty Images

Antoine Griezmann : 6,5

Encore deux passes décisives pour Griezmann qui a retrouvé toute son influence au coeur du jeu. Si la mise en route fut molle, son réveil spectaculaire a permis aux Bleus de mettre à terre leur adversaire en fin de première période. Le Madrilène gagne en efficacité quand il lâche le ballon tôt et son rôle hybride entre les lignes a mis les Sud-Africains dans l'embarras.
  • En bref… Encore des stats pour Grizou.
Remplacé par Moussa Diaby (64e).

Kylian Mbappé : 8

Incandescent. Que retenir ? D'abord sa frappe arrêtée en pleine lucarne qui a lancé sa soirée et celle de l'équipe de France. Puis son penalty provoqué et transformé voire sa passe décisive pour Guendouzi. Mais il a surtout créé le danger sur chaque touche de balle, sur des accélérations, des déviations en une touche ou des dribbles. Bref, la panoplie complète d'un joueur complètement hors-norme.
  • En bref… Une masterclass, une de plus.

Olivier Giroud : 6,5

Il a encore rempli son contrat en marquant un but plein de sang-froid avec un enchaînement contrôle, dribble et frappe décroisée (33e). Un modèle. Intéressant dans le jeu, il a pesé sur la défense sud-africaine et aurait pu, par trois fois, s'offrir un doublé (5e, 55e, 64e). Pour son retour en Bleu, il a rappelé à quel point il demeurait indispensable.
  • En bref… Quel retour !
Remplacé par Wissam Ben Yedder (64e), buteur opportuniste.

"Est-ce imaginable de partir à la Coupe du monde sans Giroud mais avec Ben Yedder et Nkunku ?"

Euro 2020
Mbappé reprend Le Graët : "Il considérait qu’il n'y avait pas eu de racisme après l'Euro"
19/06/2022 À 13:22
Coupe du monde
Zidane : "Bixente est le seul qui aurait pu me contenir"
19/06/2022 À 11:10