"On ne sait pas s'il faut rire ou pleurer...". Voilà ce qu'écrivait La Gazzetta dello Sport dans son édition de mercredi, au lendemain des révélations concernant le vrai-faux examen d'italien de Luis Suarez. Alors que l'enquête poursuit son cours, et que le procureur de la Fédération italienne de football (FIGC) a lui aussi décidé de se saisir de l'affaire, l'agence de presse ANSA révèle de nouveaux détails ce jeudi.

"Où se trouve la pastèque ?"

Football
Arsenal - Arteta s'explique sur la mise à l'écart d'Ozil
IL Y A 18 MINUTES

"Comment tu t'appelles ?", "Je m’appelle Luis Suarez et je suis uruguayen" : voilà comment aurait débuté l'examen selon l'ANSA. Quelques jours avant de le passer, Luis Suarez, alors attaquant du FC Barcelone, aurait reçu un fichier PDF, dans lequel il pouvait y trouver les questions prévues et les réponses à donner. Le "Pistolero" devait par exemple indiquer "où se trouvait la pastèque et le supermarché" entre deux images, bien évidemment envoyées auparavant.

Suarez a également été invité à parler d'une ville, en l'ocurrence Turin. Ensuite, place à sa profession et sa famille. "Je suis footballeur et j’évolue depuis six ans au FC Barcelone”, aurait alors répondu l'international uruguayen, comme prévu par le PDF. Pour l'heure, cinq personnes - toutes de l'université de Pérouse - sont toujours visées par l'enquêtes.

Football
Groupe C - Masouras : "Valbuena est un modèle pour nous"
IL Y A 29 MINUTES
Football
Groupe E - ten Hag : "Liverpool était pourtant prenable"
IL Y A UNE HEURE