Getty Images

Premier League : Liverpool qualifié pour la C1, Chelsea seulement en C3, Swansea relégué

Liverpool en C1 au détriment de Chelsea, Swansea en Championship

Le 13/05/2018 à 17:53Mis à jour Le 13/05/2018 à 18:52

PREMIER LEAGUE - Liverpool a parfaitement négocié la 38e et dernière journée de championnat. Les Reds ont dominé Brighton (4-0) et se sont qualifiés pour la Ligue des champions avant même la finale de la C1 contre le Real Madrid. Chelsea, qui a lourdement chuté à Newcastle (3-0), ne disputera que la Ligue Europa. Swansea, battu par Stoke (1-2), est relégué en Championship.

La saison 2017-2018 de Premier League, historique à bien des égards, allait forcément se terminer sur les chapeaux de roue. Et sur une pluie de records. Ainsi, alors que Mohamed Salah est désormais le meilleur buteur de l'histoire sur un championnat anglais à 38 journées avec 32 réalisations, Manchester City est devenue première équipe à atteindre les 100 points grâce à un but tardif de Gabriel Jesus sur la pelouse de Southampton (0-1). On retiendra, aussi, mais surtout, la non-qualification de Chelsea pour la prochaine Ligue des champions, les Blues ayant lourdement chuté sur la pelouse de Newcastle (3-0).

Liverpool avec panache

Le principal, et d'ailleurs seul, enjeu de la 38e et dernière journée de Premier League était à aller chercher dans le haut du tableau. Manchester City champion incontestable, Manchester United assuré de finir deuxième et Tottenham ayant sécurisé sa place dans le top 4, il ne restait plus qu'à départager Liverpool et Chelsea quant au dernier billet pour la prochaine Ligue des Champions. Maîtres de leur destin, les Reds n'ont aucunement tremblé à Anfield face à la modeste équipe de Brighton & Hove Albion, qui n'avait plus rien à jouer.

Emmenés par un Mohamed Salah buteur (26e) et passeur pour Dominic Solanke (53e), ils ont terminé leur saison sur une balade, Dejan Lovren (40e) et Andrew Robertson (85e) ayant également trouvé la faille. Ils n'ont pas manqué de se rassurer avant la grande finale face au Real Madrid. Sur un plan plus individuel, Mohamed Salah a battu le record du nombre de buts inscrits dans un championnat anglais à 38 journées. Avec 32 réalisations, l'Egyptien a effacé Luis Suarez, Alan Shearer et Cristiano Ronaldo des tablettes, excusez du peu.

Mohamed Salah of Liverpool celebrates with Sadio Mane

Mohamed Salah of Liverpool celebrates with Sadio ManeGetty Images

Chelsea sans rien

Pendant le carton de Liverpool, Antonio Conte est resté les bras croisés dans sa zone technique, observant, cirsconspect, la chute de ses Blues sur la pelouse des Magpies. Incapables de s'offrir une seule occasion lors de la première mi-temps, les Londoniens ont tendu le bâton pour se faire battre. Il leur fallait certes un miracle pour se hisser dans le Big Four, mais encore devaient-ils se montrer à la hauteur de l'exploit à réaliser. En face, Dwight Gayle (23e) et Ayoze Pérez (59e, 63e) ne se sont pas fait prier pour offrir une belle victoire à Newcastle. Le pire, pour Chelsea, c'est qu'il faudra se remobiliser pour affronter Manchester United en finale de la FA Cup.

Les Cityzens au bout du suspens, les Spurs au bout du spectacle

Quatre-vingt-dix minutes durant, Pep Guardiola a effectué les cent pas comme s'il jouait sa saison, son poste, sa carrière ou sa vie. Et puis Gabriel Jesus a enfilé son costume de messie, et les Citizens ont explosé de joie, comme s'ils venaient d'être champions d'Angleterre. En réalité, le but du Brésilien tient une importance capitale : il est synonyme d'un nombre de records stratosphériques ponctuant un peu plus la saison exceptionnelle de Manchester City. Jugez plutôt : première équipe avec 100 points (dont 50 à l'extérieur), 32 victoires (dont 16 à l'extérieur) et 105 buts inscrits. Les Citizens n'ont pas fini la saison invincibles mais qu'importe : ce qu'ils ont produit est tout simplement historique.

En revanche, les Citizens n'ont pas voulu aider Swansea, qui avait besoin d'une victoire écrasante face à Stoke City et d'une énième promenade de Manchester City face à Southampton pour pallier une différence de buts défavorable au coup d'envoi (-27 contre -18). A l'arrivée, il n'y a pas eu de miracle. Les Swans sont bel et bien relégués, après leur défaite 2-1 face aux Potters.

Josep Guardiola, Manager of Manchester City celebrates at the full time whistle

Josep Guardiola, Manager of Manchester City celebrates at the full time whistleGetty Images

Tottenham terminait, quoi qu'il arrive, au minimum quatrième à l'issue du match face à Leicester. Et, au gré des péripéties de cet ultime blockbuster, les Spurs ont fait le yo-yo, descendant du podium pour mieux y remonter. Car les Foxes leur ont rendu coup pour coup, menant au score à deux reprises après le but de Jamie Vardy (0-1, 4e) et celui de Riyad Mahrez (1-2, 16e). Kelechi Iheanacho avait même fait le break après la pause (1-3, 47e). Mais Harry Kane avait un Mohamed Salah à chasser : il a d'abord égalisé une première fois (1-1, 7e) avant d'offrir la victoire à Tottenham (5-4, 76e). Dans son œuvre, il a été aidé par Erik Lamela (49e, 60e) et un but contre son camp de Christian Fuchs (2-3, 53e), sachant que Vardy était parvenu à égaliser à son tour (4-4, 73e). Cette victoire à l'arrachée, la dernière à Wembley, permet aux Spurs de terminer sur le podium, au nez et à la barbe de Liverpool.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0