Getty Images

Arsenal entretient son rêve européen

Arsenal entretient son rêve européen

Le 23/02/2020 à 19:25Mis à jour Le 23/02/2020 à 20:19

PREMIER LEAGUE - Vainqueur d'Everton (3-2) grâce à un but d'Eddie Nketiah et un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang dimanche, Arsenal réalise une bonne opération en remontant à la 9e place au classement, à trois points de l'Europe.

Arsenal a eu très chaud mais enchaîne. Dimanche, à l’Emirates Stadium, si les Gunners ont difficilement dominé Everton (3-2), grâce notamment à un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang, ils ont souffert sur leur pelouse pour l’emporter. Pour autant, les joueurs de Mikel Arteta ont effectué une belle opération comptable en revenant à trois longueurs des places européennes. Quelques jours après leur victoire en Ligue Europa, contre l’Olympiakos (0-1), ces derniers continuent leur bonne série en 2020, mais ont dû batailler.

En effet, dès la première minute, Dominic Calvert-Lewin a jeté un froid en ouvrant le score suite à un coup-franc lointain de Gylfi Sigurdsson et un raté défensif de David Luiz. Dans le dur d’entrée, les Londoniens ont mis du temps pour se relancer après leur entame catastrophique. Sur un centre de Bukayo Saka, Eddie Nketiah a profité de la passivité de la défense adverse pour égaliser (27e). Dans la foulée, idéalement servi par David Luiz, Aubameyang a trompé Pickford de près (33e). Mais, alors que les Gunners semblaient aller mieux, leur défense s’est à nouveau montrée très fébrile sur un coup de pied arrêté dans le temps additionnel et Richarlison égalisait avant la pause (45e+4).

Mikel Arteta lors de Arsenal - Everton en Premier League le 23 février 2020

Avec Arteta, Arsenal ne perd plus

Ce contretemps visiblement digéré durant la mi-temps, Arsenal a repris très fort. Seulement quelques secondes après le retour des vestiaires, Aubameyang a bonifié un centre de Nicolas Pépé pour remettre son équipe en tête (46e). A nouveau devant, Arsenal a ensuite déjoué et laissé Everton espérer. Sur plusieurs occasions, les Toffees n’étaient pas loin de battre à nouveau Bernd Leno, pas aidé par sa défense. Si Nketiah a eu l’opportunité de faire le break, c’est la barre transversale qui a sauvé les visiteurs (86e).

Une dernière frayeur signée Calvert-Lewin dans le temps additionnel (90e+3) et voilà les Londoniens de retour au classement. Invaincue depuis le 29 décembre dernier toutes compétitions confondues, et une défaite contre Chelsea (1-2), l’équipe d’Alexandre Lacazette, resté sur le banc ce dimanche, grimpe au 9e rang et ne compte plus que trois points de retard sur Tottenham, actuellement 6e. De son côté, Everton rate-là une bonne occasion de confirmer ses progrès depuis l’arrivée de Carlo Ancelotti.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313