Liverpool peut oublier le record de points de Manchester City (100). Ce mercredi soir, dans le cadre de la 36e journée de Premier League, les Reds ont enregistré leur troisième défaite de la saison en championnat, sur la pelouse d'Arsenal (2-1). La faute à des erreurs de Virgil van Dijk, sur le but d'Alexandre Lacazette (32e), puis d'Alisson, sur la réalisation de Reiss Nelson (44e), alors que Sadio Mané avait pourtant ouvert le score (20e). Les hommes de Jürgen Klopp, champions d'Angleterre, permettent à leurs adversaires de gagner provisoirement une place au classement (9e).

Premier League
Une bourde, Lampard ne le défend plus et Mendy arrive : Kepa est vraiment dans de sales draps
20/09/2020 À 18:45

Dominateur d'entrée de jeu à l'Emirates Stadium, Liverpool a même rapidement été récompensé. Sur un service d'Andrew Robertson, Sadio Mané a trompé Emiliano Martinez, d'une frappe pied droit (20e, 0-1), pour sa sixième réalisation contre ce même adversaire, en championnat. Un but qui a réussi à libérer des Reds qui auraient pu rapidement doubler la mise, toujours grâce à l'international sénégalais (21e) mais également par l'intermédiaire de Virgil van Dijk (22e). En face, le portier adverse est resté vigilant, même s'il a bien failli offrir l'ouverture du score aux hommes de Jürgen Klopp, plus tôt dans cette rencontre, lorsque, sur un dégagement, le ballon contré par Roberto Firmino a atterri sur le poteau (13e).

Lacazette était dans tous les bons coups

Incapables de tenir la cadence, les protégés de Mikel Arteta, malgré la présence sur le banc au coup d'envoi, et pour la première fois de la saison, de leur meilleur buteur Pierre-Emerick Aubameyang, dauphin de Jamie Vardy, ont pourtant réussi à renverser la situation, grâce à deux coups du sort. Alexandre Lacazette a profité d'un ballon renvoyé dans l'axe par Virgil van Dijk, auteur de sa première erreur en Premier League depuis mars 2019 (contre Fulham), pour crocheter Alisson et envoyer le cuir au fond des filets (32e, 1-1). Ensuite, c'est le portier des Reds, servi sur une touche d'Andrew Robertson, qui a paniqué. Lacazette en a alors profité pour récupérer le ballon et servir Reiss Nelson, auteur du deuxième but des siens (44e, 2-1).

Un réalisme qui a contrasté avec l'impuissance adverse. Liverpool a dominé cette rencontre (24 tirs à trois), mais Alex Oxlade-Chamberlain (45e), Mohamed Salah (54e, 70e), Naby Keita (89e) ou bien encore Trent Alexander-Arnold (90e+5) n'ont pas su convertir leurs innombrables tentatives. Les Gunners auraient même pu faire le break, mais Joseph Willock, complètement seul dans la surface, n'a pas su accrocher le cadre (90e).

Liverpool termine donc cette saison de Premier League en roue libre. Alors qu'il ne reste désormais plus que deux journées à disputer, les Gunners restent en course pour une place européenne puisque Wolverhampton, sixième, n'a que trois longueurs d'avance. Arsenal prépare également de la meilleure des manières sa demi-finale de FA Cup contre Manchester City (samedi, 20h45).

Premier League
Mané a brillé, Chelsea a tout raté
20/09/2020 À 17:23
Premier League
Liverpool, pourquoi douter ?
19/09/2020 À 22:30