Getty Images

Liverpool a réussi sa semaine

Liverpool a réussi sa semaine

Le 17/08/2019 à 17:52Mis à jour Le 17/08/2019 à 18:20

PREMIER LEAGUE – Trois jours après avoir remporté la Supercoupe d'Europe, Liverpool a poursuivi sur sa lancée victorieuse, samedi à Southampton. Malmenés en première période, les Scousers ont tout de même réussi à s'imposer 2-1, grâce à Sadio Mané et Roberto Firmino et malgré une belle boulette d'Adrian. Les Reds sont provisoirement en tête du championnat.

Trois jours après avoir remporté la Supercoupe d’Europe face à Chelsea au bout du suspense, Liverpool a joué à se faire peur sur la pelouse de Southampton. Les Reds se sont appuyés sur le talent de Sadio Mané et de Roberto Firmino pour arracher une victoire au terme d’un match poussif (1-2). Les hommes de Jürgen Klopp en profitent pour signer une onzième victoire de rang en Premier League, égalant leur meilleure série datant de 2014, à une époque où Liverpool évoluait sous les ordres de Brendan Rodgers. Et ça fait surtout deux succès en autant de journées de championnat dans cette saison 2019/2020.

Les rencontres se suivent et se ressemblent pour Liverpool, qui n’est pas encore tout à fait la machine infernale d’il y a quelques mois. Auteur d’une bonne première période avant de s’éteindre face à Norwich la semaine dernière, les Reds ont fait l’exact opposé sur la pelouse des Saints. Avant la pause, ils ont été chahutés par leurs adversaires alors qu’ils n’arrivaient pas à mettre un pied devant l’autre. Il a même fallu qu’Adrian réalise un arrêt réflexe sur une tête de Maya Yoshida (21e) puis se détende sur un centre-tir dangereux de Nathan Redmond (29e) pour empêcher l’ouverture du score.

FC Southampton vs. FC Liverpool

FC Southampton vs. FC LiverpoolGetty Images

Mané réalise un début de saison canon

Dans ce premier acte terne, Liverpool a quand même trouvé le moyen de marquer grâce à une illumination signée Sadio Mané. Déjà auteur d’un doublé face à Chelsea en Supercoupe d’Europe, le finaliste malheureux de la dernière CAN a armé un tir imparable pour débloquer le tableau d’affichage (0-1, 45e+1). Bien payé au regard de la prestation de son équipe.

Au retour des vestiaires, sans doute galvanisés par la réalisation de Mané et leur coach, les Reds sont revenus avec de bien meilleures intentions. Et ils ont forcé les Saints à reculer pendant plusieurs minutes jusqu’à se mettre à l’abri par l’intermédiaire de Roberto Firmino (0-2, 71e) plutôt que Mohamed Salah, transparent. Le Brésilien venait de louper un but tout fait (65e) mais s’est parfaitement rattrapé ensuite. Derrière, Angus Gunn a maintenu son équipe à flot (75e, 77e) pendant qu’Adrian plombait la sienne sur un mauvais dégagement repoussé dans sa cage par un Danny Ings en mode renard (1-2, 83e). L’attaquant de Southampton aurait pu s’offrir un doublé sur un centre de Yan Valery qui a fait trembler Jürgen Klopp (86e).

Liverpool s’en sort très bien dans cette partie et, malgré l’enchaînement des matches, continue d’empiler les succès qui l’emmèneront peut-être vers l’objectif assumé du sacre. Pour le spectacle, on repassera mais l'essentiel est ailleurs : pour l’heure, les supporters se contenteront des résultats qu’importe la manière, surtout si les trophées pointent le bout de leur nez à l’arrivée.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0