Eurosport

Pour Ceballos, il est temps de marquer les esprits

Pour Ceballos, il est temps de marquer les esprits

Le 23/08/2019 à 21:31Mis à jour Le 23/08/2019 à 22:22

PREMIER LEAGUE - Grand artisan de la victoire d’Arsenal face à Burnley le week-end dernier (2-1), Dani Ceballos postule logiquement à une place de titulaire pour affronter Liverpool ce samedi. Prêté aux Gunners par un Real Madrid qui ne lui a jamais vraiment fait confiance, le milieu espagnol doit profiter de cette saison en Angleterre pour (enfin) exprimer son immense potentiel sur la durée.

Les supporters d’Arsenal attendaient sans doute la réception de Burnley samedi dernier avec une impatience à peine dissimulée. Pas nécessairement pour l’affiche en elle-même, mais surtout pour voir les premiers pas de Nicolas Pépé à l’Emirates Stadium. Entré en jeu au début du second acte, l’ailier ivoirien - arraché à Lille pour quelque 80 millions d’euros - a certes enthousiasmé le public grâce à ses accélérations et à sa conduite de balle. Ce n’est cependant pas lui qui a été ovationné par l’ensemble de l’enceinte londonienne à la fin du match, mais une autre recrue estivale : Dani Ceballos.

Titularisé pour la première fois par Unai Emery, le meneur de jeu espagnol a éclaboussé la rencontre de son talent. Le milieu de 23 ans est le joueur qui a touché le plus de ballons (97), celui qui a réussi le plus de passes (70) ou encore celui qui a gagné le plus de duels (9). Une activité incessante qui lui a en outre permis de délivrer deux "passes décisives" (à Alexandre Lacazette puis à Pierre-Emerick Aubameyang) et d’être ainsi le principal artisan du succès des Gunners face aux Clarets (2-1).

Indésirable au Real

Ces débuts très prometteurs soulèvent inévitablement une interrogation : mais comment se fait-il que le joueur formé au Betis Séville n’ait jamais percé au Real Madrid, où il est arrivé en 2017 ? La féroce concurrence qui règne dans l’entrejeu des Merengues ne suffit en effet pas à comprendre pourquoi Zinédine Zidane ne lui a accordé qu’un temps de jeu famélique. "Quand Kroos et Modric étaient blessés, il changeait le système pour faire jouer d’autres joueurs, avait regretté Ceballos au micro de Radio Marca en novembre 2018. Ça fait mal."

Sollicité avec parcimonie par Julen Lopetegui comme par Santiago Solari, le natif d’Utrera a forcément vu le retour aux affaires de "Zizou" d’un mauvais œil. A raison, car le Ballon d’Or 1998 lui a explicitement indiqué la porte de sortie. Après avoir été particulièrement brillant lors de l’Euro Espoirs, remporté par l’Espagne en juin dernier, le milieu de la Rojita a donc plié bagage et a rejoint Arsenal, où il a été prêté (sans option d’achat) pour une saison.

Vidéo - Transferts - Zidane : "Ceballos avait besoin de jouer"

00:32

Arsenal, la rampe de lancement idéale ?

Un choix de carrière qui pourrait bien être payant. Car chez les Gunners, le joueur originaire d’Andalousie aura vraisemblablement de réelles chances de se montrer. Aaron Ramsey est parti, Mesut Özil et Henrikh Mkhitaryan sont sur le déclin, il y a par conséquent une place à prendre dans le onze de départ. Épaulé par Mattéo Guendouzi et Granit Xhaka, qui se chargeront d’effectuer le travail de sape à la récupération, Ceballos pourra se focaliser sur l’animation offensive et combiner avec Pépé, Lacazette et Aubameyang. Cela a d’ailleurs commencé à prendre forme le week-end dernier.

L’international ibérique a démarré fort mais, selon Joe Willock, le meilleur est encore à venir. "Dani est un joueur de premier plan, a affirmé le milieu anglais à Goal.com. Nous le voyons tous les jours à l’entraînement, il est tout simplement brillant. Il est très technique. Il a montré samedi à quel point il allait être bon et ce qu’il apporterait à l’équipe. C’était une bonne performance de sa part. Il était en première classe. Et chaque jour, il est de plus en plus en forme, de mieux en mieux." Cela tombe bien : un premier gros test attend Arsenal et Ceballos, qui rendront visite à Liverpool ce samedi.

Dani Ceballos and Alexandre Lacazette

Dani Ceballos and Alexandre LacazetteGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0