Ce fut dur et long à se dessiner mais Arsenal enchaîne une deuxième victoire consécutive en ce début de saison. Il aura fallu des réalisations d’Alexandre Lacazette (1-0, 25e) et de son remplaçant, Eddie Nketiah (2-1, 86e) pour que les Gunners s’en sortent. Michail Antonio avait égalisé juste avant la mi-temps (1-1, 45e) pour des Hammers qui ont longtemps été les plus dangereux en deuxième période. En manque d’idées offensivement, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang ont trouvé la faille sur deux actions parties côté gauche dans le dos de la défense.

Premier League
De 3-0 à 3-3 en dix minutes : West Ham a fait un sale coup à Tottenham après un final de folie
18/10/2020 À 17:30

Le 3-4-2-1 mis en place par David Moyes a considérablement gêné Arsenal qui n’a jamais été en mesure d’accélérer le rythme pour prendre à défaut cette valeureuse équipe. Très peu trouvé par ses coéquipiers, Aubameyang n’avait touché que trois ballons en 24 minutes. Le quatrième a été le bon pour le Gabonais qui, lancé par Saka, a centré en retrait pour Lacazette. L’ancien Lyonnais n’a laissé aucune chance à Lukas Fabianski pour ouvrir le score d’une tête puissante (1-0, 25e). Arsenal semblait lancé pour de bon dans cette rencontre et ne concédait plus d’occasion à son adversaire. Jusqu’à la dernière minute de la première période.

Gabriel pas malheureux

Une attaque fulgurante de West Ham et Ryan Fredericks a pu centrer à son tour pour Michail Antonio, buteur à bout portant (1-1, 45e). Le retour des vestiaires a été nettement à l’avantage des Hammers qui ont frappé à 14 reprises au total (contre 7 pour Arsenal). Antonio a ainsi buté sur Bernd Leno (54e) puis trouvé la transversale de la tête (67e). Un peu plus en vue après la pause, Aubameyang n’a toutefois jamais eu son rayonnement habituel sur le front de l’attaque. Le coaching gagnant de Mikel Arteta a fait le reste.

Eddie Nketiah of Arsenal celebrates after scoring his team's second goal during the Premier League match between Arsenal and West Ham United at Emirates Stadium on September 19, 2020 in London, England.

Crédit: Getty Images

Neuf minutes après son entrée en jeu, Eddie Nketiah a profité de l’altruisme de Dani Ceballos pour pousser le ballon dans le but vide et offrir la victoire aux siens (2-1, 86e). Un succès qui doit également à la clémence de l’arbitre sur deux actions litigieuses dans la surface d’Arsenal. Gabriel était au contact sur Bowen qui a réclamé la faute (16e) avant de toucher le ballon de la main plutôt que de la tête (34e). Sur ces deux actions, M. Oliver a choisi de ne pas accorder de penalty.

Pendant qu’Arsenal rejoint Everton en tête de Premier League grâce à cette deuxième victoire, West Ham est dans la situation adverse avec deux défaites en autant de journées. De son côté, David Moyes ne parvient toujours pas à s’imposer contre Arsenal (4 matches nuls, 16 défaites).

Premier League
City remporte un choc décevant face à Arsenal
17/10/2020 À 18:18
Premier League
City s'inquiète pour De Bruyne, absent pour "plusieurs matches"
16/10/2020 À 15:01