Leeds peut s’en vouloir. Dominateurs tout au long du match, en supériorité numérique pendant une majeure partie de la deuxième mi-temps, les Peacocks n’ont pas réussi à prendre le dessus face à Arsenal (0-0) à Elland Road dans cette 9e journée de Premier League. Pourtant, Leeds a eu les situations pour prendre le dessus mais a manqué de réalisme et a surtout trouvé, à trois reprises, les montants de Bernd Leno. Leeds n’a plus gagné à domicile depuis le 19 septembre dernier. Arsenal, orphelin du moindre succès en Premier League depuis maintenant cinq matches, rate une bonne occasion de se rapprocher des places européennes.

Premier League
Un but refusé à cause d'un appel du bras : l'énième absurdité du VAR
07/11/2020 À 16:29

Les regrets de Leeds à l’issue de ce match seront nombreux. 15e avant la rencontre, les hommes de Marcelo Bielsa ont largement dominé ce match. Patrick Bamford s’est heurté à deux reprises dans le premier acte face à Bernd Leno, intraitable aujourd’hui (12e et 31e). Raphinha (27e) pour sa première titularisation de la saison, Stuart Dallas (34e) et Mateusz Klich (40e) ont également essayé de faire sauter le verrou des Gunners, en vain.

Grâce à notre offre Black Friday, ne ratez rien de la saison de sports d'hiver 2020/2021 !

Pépé a disjoncté, Leeds a vendangé

Totalement dépassé dans le premier acte et pris de vitesse par la fougue du promu, Arsenal ne s'est pas montré dangereux hormis ce centre-tir de Nicolas Pépé qui a trouvé la barre transversale (21e). Au retour des vestiaires, Mikel Arteta a été obligé de procéder à un changement pour changer le visage de son équipe avec l'entrée de Nelson pour Willian. Mais les plans du coach espagnol ont vite été perturbés par un geste d’humeur de Nicolas Pépé sur Alioski (51e). Anthony Taylor, après visionnage vidéo, n’a pas hésité une seconde à exclure l’ancien Lillois.

En supériorité numérique, Leeds a tout tenté. Entré à la 70e minute, Rodrigo s'est rapidement montré à son avantage en multipliant les tentatives. Sa première frappe a frôlé le poteau droit de Leno (76e). Quelques minutes plus tard, pour son deuxième essai, c’est la barre transversale qui a sauvé Arsenal (80e). En toute fin de match, Leeds a continué de pousser mais Bamford (87e) puis Raphina (90+5e) ont trouvé le poteau de Bernd Leno.

Arsenal, fébrile offensivement, a cadré son premier tir à l’heure de jeu. Les Gunners n'étaient pas loin de réaliser le hold-up parfait. Bien servi par Bukayo Saka, Pierre-Emerick Aubameyang a vu sa frappe détournée de la main par un défenseur adverse (82e). Une action litigieuse sur laquelle Anthony Taylor n’est pas allé consulter la vidéo. Illan Meslier s’est, lui, montré décisif en fin de match. Idéalement lancé dans la profondeur par Hector Bellerin et seul face au gardien, Saka a buté sur le portier français auteur d’un magnifique arrêt (84e).

Arsenal, 11e au classement, avec 13 points en 9 matches, devra renouer avec le succès contre Wolverhampton dimanche prochain. Les Peacoks, 14e après cette rencontre, iront eux la semaine prochaine à Everton.

Premier League
Leicester, impressionnant dauphin de Liverpool
02/11/2020 À 21:58
Premier League
Pogba, la tuile avant l'autocritique : "Je dois faire mieux"
01/11/2020 À 19:56