C'est un choc, à tous les niveaux. Outre l'aspect historique du derby d'Angleterre et son importance sportive, alors que le leader de Premier League, Manchester United, peut mettre son dauphin Liverpool à six points en cas de victoire dimanche (17h30), le match a déjà commencé. Du moins dans les déclarations des deux coachs, en particulier au sujet de l'arbitrage.
Entre Jürgen Klopp qui déclare que Manchester United a plus obtenu de penalties en deux ans que lui en cinq et Ole Gunnar Solskjaer qui balaye les accusations, la tension est montée en coulisses à l'approche d'une rencontre qui pourrait être décisive pour la suite de la saison. Alors réelle accusation, coup de pression sur les arbitres, ou un peu des deux ? Une séance de fact-checking semble nécessaire.
Premier League
Liverpool - Manchester United, choc au sommet d'un championnat sans véritable tête
14/01/2021 À 22:52

D'où vient cette pression ?

On l'avait presque oublié tant Liverpool a gagné et impressionné ces dernières saisons, mais Jürgen Klopp n'aime pas perdre. Vraiment pas. Et après la défaite contre Southampton le 4 janvier dernier, synonyme de deuxième place derrière Manchester United, le technicien allemand a laissé échapper sa colère. "Il y a eu beaucoup de situations où l'on aurait dû bénéficier de penalties, mais on ne peut pas changer ça. J’entends maintenant que Manchester United a obtenu plus de penalties en deux ans que moi en cinq. Je ne sais pas comment cela peut arriver, si c'est peut-être ma faute... Mais ce n'est pas une excuse", a déclaré le coach des Reds. Ce n'est peut-être pas une excuse, mais ça y ressemble bien.

Jürgen Klopp et Ole Gunnar Solskjaer (Liverpool Manchester United)

Crédit: Getty Images

De son côté, Ole Gunnar Solskjaer a préféré ne pas rentrer dans le jeu de l'Allemand, en ironisant sur les déclarations de son concurrent. "Je ne compte pas combien de penalties Liverpool a eu, mais s'ils veulent passer du temps à se concentrer sur le nombre de fois où on subit des fautes dans la surface… Je ne passe pas de temps là-dessus", a lâché le Norvégien en conférence de presse, tentant plus ou moins adroitement de cacher son irritation à ce sujet.

Est-ce que Klopp dit vrai ?

Si on regarde les faits, depuis l'arrivée de l'ancien entraîneur de Dortmund sur le banc de Liverpool en 2015, les Reds ont bénéficié de 30 penalties en Premier League. Sur les deux dernières saisons et demie, les Mancuniens en ont quant à eux obtenu 32, avec un pic en 2019/2020, saison au cours de laquelle hommes d'Ole Gunnar Solskjaer avaient bénéficié de 14 penalties.
Et à Manchester, on ne cache pas la recherche du coup de sifflet. Dans une interview pour des médias anglais, Marcus Rashford a rappelé que l'intérêt pour les attaquants des Red Devils était avant tout de marquer sans provoquer de fautes, tout en indiquant un changement de la tactique mancunienne, sous un certain José Mourinho : "Je me rappelle quand José était manager, il y a eu cinq ou six fois où j'aurais dû obtenir un penalty, et il a fini par me dire : 'Si tu n'es pas plus malin dans ta manière de faire, on ne te donnera jamais de penalty'. Et on a commencé à en obtenir plus après ça".
Si les chiffres montrent davantage un changement depuis l'arrivée de Solskjaer, les déclarations de l'attaquant mancunien éclairent un peu plus le sujet, et illustrent une certaine ironie quand on sait que Mourinho est un des critiques les plus virulents quand le sujet des penalties accordés à Manchester United est posé sur la table.
Cependant, s'il est donc vrai que les Mancuniens bénéficient de beaucoup de coups de sifflets ces dernières saisons, il est important de préciser que le contexte de la déclaration de Klopp interroge. En effet, la différence entre les deux clubs sur ce point n'est pas du tout flagrante en 2020/2021. Manchester United a obtenu six penalties depuis la reprise du championnat, mais Liverpool en a obtenu cinq. Les deux équipes sont d'ailleurs dans le Top 3 des clubs ayant tiré le plus de penalties en Premier League cette saison, simplement devancées par Leicester dans ce domaine (10). La déclaration de l'Allemand s'apparente donc plus à de la mauvaise foi qu'à une vraie inégalité cette saison, même si elle repose sur un fond de vérité.

Pourquoi cette déclaration ?

La vérité, c'est que Klopp a cherché à mettre la pression sur l'arbitre du match de dimanche, pour éviter d'avoir des situations litigieuses tournant en sa défaveur. Selon Mark Clattenburg, ancien arbitre assez reconnu en Angleterre, de telles déclarations avant un choc ne sont pas anodines, et au contraire assez révélatrices. "Il (Klopp) est clairement nerveux, car nous n'avions pas vu une tentative aussi flagrante d'influencer un arbitre avant un gros match depuis Ferguson. Klopp ne faisait pas ça la saison dernière quand Liverpool gagnait toutes les semaines", a écrit l'Anglais pour le média Sportsmail.
L'ancien arbitre a malgré tout rappelé les similarités des joueurs des deux clubs à ce sujet : "S'il souligne la facilité qu'ont les joueurs de United à tomber dans la surface, il a un argument valide, mais il ignore des soupçons similaires autour de ses propres joueurs. Il semble très hypocrite de suggérer que seuls les joueurs de United cherchent à provoquer des penalties. Mo Salah et Mané sont pareils, et tout aussi capables d'employer ce genre de tactique". Clattenburg sait de quoi il parle, lui qui a arbitré de nombreux derbies d'Angleterre. Au cours du dernier, en 2014, l'homme au sifflet avait d'ailleurs attribué trois penalties… Tous en faveur de Liverpool !

Mark Clattenburg sifflant un pénalty lors de Liverpool-Manchester United (2014)

Crédit: Getty Images

Un arbitre au centre de l'attention

Ce dimanche, c'est Paul Tierney qui sera l'arbitre de cette rencontre au sommet de la Premier League. L'Anglais de 30 ans est devenu ces derniers jours la cible des deux clans de supporters, comme c'est l'usage. Même si ce sont les Reds qui se sont montrés les plus virulents, Tierney étant, à leurs yeux, un pro-Manchester.
La raison ? Au cours des trois matches de Liverpool que l'Anglais a arbitrés cette saison, il n'a pas accordé un seul penalty aux hommes de Jürgen Klopp, quand il en a sifflé cinq pour Manchester au cours des 13 matches des Red Devils qu'il a arbitrés. Des données statistiques à ce sujet qui ne valent comme d'habitude pas grand-chose au moment du coup d'envoi, mais qui semblent plus que jamais soulever les foules en amont de la rencontre.
Quoi qu'il en soit, le choc de ce week-end est avant tout un duel sportif entre deux formations aux dynamiques différentes et au jeu agréable. Leur opposition promet du spectacle, des buts, et des réactions d'après-match intéressantes. Elles le seront encore plus en cas de penalty sifflé durant les 90 minutes de jeu.
League Cup
United déjà à la trappe, Chelsea, Tottenham et Arsenal passent
22/09/2021 À 21:04
Premier League
MU s'impose à West Ham après un final de folie, Ronaldo frappe encore
19/09/2021 À 15:01