Liverpool se rassure. Rarement mis en difficulté par la lanterne rouge de Premier League, les Reds ont mis fin à une série de quatre défaites en championnat en s’imposant (0-2) sur le terrain de Sheffield United, dimanche soir, lors de la 26e journée.
Le portier des Blades, Aaron Ramsdale a repoussé l’échéance tant qu’il a pu mais Curtis Jones d’abord (48e) puis un but contre son camp de Kean Bryan sur une frappe de Roberto Firmino (64e) ensuite ont permis aux hommes de Jürgen Klopp, toujours sixièmes, d’assurer l’essentiel et de se relancer dans la course à la Ligue des champions en revenant à 2 points de West Ham (4e).
Ligue des champions
Doublé et expulsion pour Griezmann, victoire de Liverpool, VAR : Soirée de dingue à Madrid
IL Y A UNE HEURE
Les champions d’Angleterre en titre peuvent souffler. Si la défense de leur couronne n’est plus d’actualité, les Reds se sont relancés pour leur dernier objectif de la saison en Premier League : la qualification en Ligue des champions. Après 4 revers de rang en championnat, Liverpool a repris des points sur ses concurrents directs en venant à bout de Sheffield United, bon dernier au classement. Un succès libérateur certes, mais qui n’a pas résolu tous les maux des Reds et notamment l’efficacité offensive.
Podcast

Liverpool se replace pour le top 4

Si Aaron Ramsdale, le gardien des Blades, s’est incliné devant Curtis Jones sur la première frappe de Liverpool en seconde période (48e), il a longtemps rendu chèvre les attaquants des Reds. L’ancien portier de Bournemouth a d’abord remporté son duel avec Roberto Firmino (10e) avant de s’interposer devant Curtis Jones (22e) et Mohamed Salah (30e) puis de repousser une frappe puissante de Trent Alexander-Arnold dans la surface (32e) pour enfin détourner un tir à l’entrée des seize mètre de Georginio Wijnaldum (39e).
Sept tirs dont 5 cadrés à la mi-temps mais zéro but, les difficultés des hommes de Jürgen Klopp en attaque ont persisté. Des travers qu’a donc réussi à balayer Curtis Jones à peine 3 minutes après le retour des vestiaires avant que Firmino ne provoque le but contre son camp de Kean Bryan (64e). L’attaquant brésilien a offert à son équipe une fin de match tranquille malgré quelques assauts des Blades qui ont confirmé le fait que la présence d’Adrian dans les cages était bien moins rassurante que celle d’Alisson, absent pour cause de deuil familial, d’autant plus en l’absence d’une charnière centrale titulaire. Kabak aura tout de même convaincu pour sa quatrième titularisation consécutive avec les Reds quand Phillips a été plus en difficulté.
Revenu dans la course à la Ligue des champions, Liverpool (6e) doit désormais enchaîner avec la réception de Chelsea (5e), concurrent direct pour la C1, lors de la prochaine journée avec comme autre objectif, la reconquête d’Anfield après trois défaites de suite à domicile en championnat.
Ligue des champions
Salah, la plénitude du Pharaon
HIER À 21:26
Premier League
"Qui est meilleur que lui ?" : Salah a le monde à ses pieds
16/10/2021 À 15:03