En déplacement à Crystal Palace, Manchester United a livré une copie insuffisante et a logiquement concédé le nul (0-0). Sous un épais brouillard, les Mancuniens ne se sont que très peu montrés dangereux et ont affiché des lacunes inquiétantes dans le jeu. Avec 14 points de retard sur le leader Manchester City, les Red Devils ont probablement dit adieu au titre de champion. Pas la meilleure préparation pour le derby qui aura lieu dimanche…
Leicester tenu en échec, Manchester United avait l’opportunité de prendre 3 points d’avance sur les Foxes pour conforter sa deuxième place en cas de victoire. Las, les Red Devils n’ont jamais semblé en mesure de l’emporter. Hormis sur un bon centre de Shaw repris par Rashford (16e), les occasions mancuniennes ont été dues à des exploits individuels. Et celles-ci se comptent sur les doigts d’une main : on retiendra une lourde frappe de Matic claquée par Guaita dès l’entame (12e) et un tir enroulé de Greenwood (81e). Entre temps, une longue traversée du désert pour une équipe en panne d’inspiration qui n’a tiré que deux fois au but en deuxième mi-temps.
Premier League
Conte, Zidane… Pochettino : qui pour succéder à Solskjaer (et pourquoi c'est compliqué) ?
HIER À 17:22

Mason Greenwood

Crédit: Getty Images

Des individualités sans impact

Les défaillances collectives n’ont pas été comblées par des prestations individuelles. Habituel dépositaire du jeu, Bruno Fernandes a affiché un déchet technique important. Rashford et Greenwood n’ont pas pesé, et Cavani, de retour de blessure, a traversé la rencontre comme un fantôme. Un seul tir cadré, le bilan est trop faible pour l’équipe d’Ole Gunnar Solskjaer, qui déplorait toutefois quelques absents de taille (Pogba, De Gea, Martial).
Manchester United est même passé proche de la correctionnelle en toute fin de match. Idéalement servi par Milivojevic, Van Aanholt a raté son face-à-face avec Henderson (89e). Une victoire de Crystal Palace n’aurait pas été volée, tant les Londoniens ont livré une partie cohérente à défaut d’être brillante. Le duo Benteke-Ayew a pesé par intermittences en attaque, mais on retiendra surtout la grosse prestation défensive d’un bloc compact qui a laissé son adversaire sans solutions. Confortablement installés dans le ventre mou, les Eagles sont 13e de Premier League avec onze points d’avance sur la zone rouge. De quoi envisager sereinement la fin de saison.
Premier League
Solskjaer peut-il encore rester après un tel fiasco ? "Il ne sera jamais Klopp, Guardiola ou Tuchel"
HIER À 08:41
Premier League
"On a touché le fond" : Malgré la débâcle, Solskjaer refuse d'abandonner son poste
24/10/2021 À 19:44