Ça ne s’arrange toujours pas pour Liverpool. Battus par Burnley (0-1), modeste 17e de Premier League, les Reds enchaînent donc un cinquième match sans victoire en championnat. La perte criante d’efficacité des joueurs de Jürgen Klopp n’est pas étrangère à la mauvaise passe actuelle du champion d’Angleterre. Avec six points de retard sur Manchester United, le titre s’éloigne encore un peu plus. Porté par le 100e but en carrière d’Ashley Barnes, les Clarets s’éloignent de la zone de relégation.
Le film du match
Ligue des champions
Comment Benzema a fini par mettre Madrid dans sa poche
IL Y A 9 HEURES
Sur les cinq derniers matches, Liverpool a frappé 89 fois pour un seul but marqué (contre West Bromwich le 27 décembre). Face à Burnley, le club de la Mersey a tenté 27 tirs mais n’en a cadré que six. Et cela fait donc plus de 400 minutes que Mohamed Salah, Roberto Firmino, Sadio Mané & co n’ont pas trouvé la faille. Même lorsque Ben Mee a raté sa passe en retrait permettant à Divock Origi d’aller défier Nick Pope, le Belge a envoyé sa frappe du droit sur la transversale (44e).

La forteresse Anfield est tombée

Liverpool s’est tour à tour montré maladroit, a buté sur une défense intraitable ou sur Pope qui a répondu présent quand il le fallait, notamment devant Andrew Robertson (39e), Trent Alexander-Arnold (51e) ou encore Mohamed Salah (60e). À force de ne pas savoir faire la différence, les Reds ont craqué. Déjà fébrile sur une sortie aérienne manquée (13e), Alisson a commis la faute sur Barnes qui s’est lui-même chargé de transformer le penalty (0-1, 83e). Et Anfield est tombé pour la première fois depuis avril 2017 après 68 matches consécutifs sans défaite.
Quelques minutes auparavant, un penalty aurait pu être sifflé en faveur de Liverpool pour une main d’Erik Pieters sur un centre d’Alexander-Arnold (74e). En toute fin de match, Mee, par ailleurs excellent, a sauvé les siens en détournant une reprise subtile de Roberto Firmino dans les six mètres (89e). En attendant, Liverpool est la seule équipe du quatuor de tête à ne pas avoir gagné, ce qui permet aux deux Manchester, United et City, ainsi qu’à Leicester de prendre le large. Les joueurs de Klopp vont devoir réagir très vite alors qu’un déplacement à Tottenham se profile jeudi prochain.
Ligue des champions
Comment le Real Madrid peut transformer la force de Liverpool en faiblesse
HIER À 14:58
Ligue des champions
Vous avez voté : votre "onze type" de Real-Liverpool
HIER À 10:47