A trop dominer dans le jeu, même des champions peuvent s'endormir et se laisser surprendre. Archi-dominateur en première mi-temps, Liverpool a laissé filer deux points après son match nul (1-1), à Anfield ce dimanche, face à West Bromwich Albion. Malgré une ouverture du score de Sadio Mané dès la 12e minute, les joueurs de Jürgen Klopp se sont reposés sur une incroyable possession de balle (83% en première mi-temps) mais ont craqué en fin de match.
Les Reds ont été moins saignants après la pause, et sur une des (de moins en mons) rares occasions des Baggies, Semi Ajayi est venu tromper de la tête Alisson (82e). Le club de la Mersey reste néanmoins leader de la Premier League à l'issue de ce match de la 15e journée, tandis que West Brom, 19e, a pris un point important en vue de la lutte pour le maintien.
Premier League
Arsenal retrouve (un peu) le sourire et envoie West Brom en Championship
09/05/2021 À 19:56

Sadio Mane

Crédit: Getty Images

Henderson partout, Mané dangereux

Au vu du premier quart d'heure de jeu de ce choc des extrêmes entre le champion en titre, leader de PL, et l'avant-dernier au classement du championnat, le scénario du match aurait très bien pu se convertir en un récital des Reds, similaire à celui de la semaine passée (victoire 7-0 contre Crystal Palace). Il n'en a rien été. Les 45 premières minutes ont offert un spectacle de domination de la part des hommes de Klopp, à l'image d'Henderson (107 ballons touchés en 1e MT) ; la possession indécente de Liverpool ne permettant quasiment jamais à West Brom de sortir de sa moitié de terrain.
Sans être stérile dans le jeu, cette maîtrise des Reds n'a cependant débouché sur aucune autre frappe cadrée autre que le but de Sadio Mané. Bien servi par une passe lobée dans la surface de la part de Matip, l'international sénégalais s'est fendu d'un enchaînement contrôle poitrine et reprise du droit qui n'a laissé aucune chance au gardien de WBA. Attaquant le plus en vue parmi les trois Fantastiques, Mané aurait même pu aggraver la marque quelques minutes plus tard, grâce à deux ballons reçus dans la surface mais finalement repris hors du cadre.

Joel Matip

Crédit: Getty Images

Matip blessé, un schéma en 5-5 plus si inoffensif

Après une première période à subir de bout en bout, organisé en 5-5, West Brom est alors monté d'un cran dans son positionnement au retour des vestiaires. Nommé il y a tout juste une semaine au poste d'entraîneur des Baggies, Sam Allardyce a une nouvelle fois créé l'inattendu. Il est le dernier coach à avoir battu Liverpool dans son antre d'Anfield, en 2017, alors qu'il était à la tête de Crystal Palace. Si cette fois-ci la victoire n'a pas été au bout, Allardyce a tout de même réussi une opération de prestige face à une formation en pleine forme en ce moment, grâce à un timide réveil en deuxième période. Timide mais diablement efficace.
En continuant à subir, les Baggies ont néanmoins régulièrement réussi à lancer des contres pour s'offrir quelques occasions franches. Surtout à partir de la sortie de Joël Matip, blessé au niveau de l'aine droite et remplacé par Rhys Williams à l'heure de jeu. Mais il a fallu attendre la 82e minute pour voir que le relâchement des Reds se retourne contre eux. Sur un corner joué à deux, Matheus Pereira, entré quelques minutes plus tôt, a cherché Semi Ajayi dans la surface. Le Nigérian a alors remporté son duel dans les airs pour reprendre d'une tête croisée et tromper Alisson, désespéré de voir le ballon toucher son poteau gauche avant de terminer dans ses filets.
Grâce à cette très belle opération, West Bromwich Albion est revenu à 5 points de Burnley, premier non relégable, tandis que Liverpool a manqué l'occasion de s'envoler en tête du classement. Avec ce nul, les Reds ont toutefois conservé leur fauteuil de leader pour porter leur avance à 3 points sur leur rival local, Everton. Prochain rendez-vous pour Jürgen Klopp et ses hommes, un déplacement à Newcastle, dès mercredi.

West Brom a restabilit egalitatea pe Anfield, în duelul cu Liverpool

Crédit: Eurosport

Premier League
Liverpool enclenche à nouveau la marche avant et peut encore croire à la C1
08/05/2021 À 21:07
Premier League
Klopp est désabusé : "La Ligue des champions ? On ne la mérite pas"
24/04/2021 À 16:04