La Seleçao a son ticket pour la Russie en poche et est officiellement la première équipe qualifiée pour le Mondial 2018. La nouvelle large victoire des Brésiliens face au Paraguay (3-0), mardi soir à Sao Paulo, combinée à la défaite de l'Uruguay contre le Pérou (2-1), permet au Brésil d'être d'ores et déjà assuré de finir à l'une des quatre premières places des qualifications de la zone Amsud, ce à quatre journées de la fin des éliminatoires sud-américains.

Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Le Brésil reste intraitable, Cavani voit rouge
18/11/2020 À 01:09

Coutinho, Neymar et Marcelo ont permis aux Brésiliens de réaliser une nouvelle démonstration et de signer le huitième succès consécutif - du jamais-vu dans son histoire lors d'une phase de qualifications - d'une équipe totalement métamorphosée depuis la reprise en main de Tite en juin dernier.

Evidemment, Neymar a encore frappé

Face au Paraguay, la Seleçao a tout de même mis du temps à trouver la solution mais elle n'a jamais tremblé. Philippe Coutinho a libéré son équipe et les spectateurs de l'Arena Corinthians à la 34e minute. Après un relais avec Paulinho, auteur d'un doublé jeudi contre l'Uruguay (4-1), le milieu de Liverpool a trompé Anthony Silva d'une frappe enroulée de 20m.

Discret jusque là, Neymar a trouvé plus d'espaces au retour des vestiaires : lancé dans l'axe, il a été fauché par Rodrigo Paras dans la surface de réparation (53e) mais il a vu son penalty détourné par le gardien paraguayen. Piqué au vif, l'attaquant du Barça s'est démené et a trompé, au terme d'un fantastique exploit personnel, Silva (64e), pour son 52e but en 77 sélections... à seulement 25 ans !

Le défenseur du Real Madrid Marcelo a donné encore plus d'éclat à la démonstration brésilienne sur une combinaison avec Paulinho, conclue par une superbe balle piquée (85e).

Mathématiquement qualifié

Avec ses 33 points, le Brésil compte désormais onze points d'avance sur la 5e place, celle qui ne donne plus droit à une qualification automatique pour le Mondial russe et qui est occupée par son grand rival argentin, en très mauvaise posture.

Comme l'Uruguay (3e, 23 pts) et l'Argentine (5e, 22 pts) s'affrontent lors de la 15e journée fin août, l'une de ses deux équipes ne pourra pas rattraper le Brésil qui est donc mathématiquement assuré de finir à l'une des quatre premières places qui donnent droit à un visa pour la Russie.

La Seleçao, qui n'a jamais manquée une Coupe du monde, va pouvoir tenter en Russie de laver l'affront de "son" Mondial, gâché en 2014 par une déroute historique face à l'Allemagne en demi-finale (7-1). Sur ce qu'ils ont montré depuis la prise de fonctions de leur nouveau sélectionneur, les quintuples champions du monde peuvent légitimement rêver d'une sixième étoile.

(Avec AFP)

Football
Suarez positif au Covid-19, Uruguay-Brésil et retrouvailles face au Barça compromis
16/11/2020 À 20:25
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Le Brésil s'en sort sans Neymar et poursuit son sans faute
14/11/2020 À 02:56