Le pays de Galles est la 30e nation qualifiée pour la Coupe du monde au Qatar. Les Dragons ont mis fin au rêve ukrainien en s'imposant sur la plus petite des marges, dimanche, en barrage à Cardiff et arraché le dernier ticket de la zone Europe (1-0). Face à des adversaires en mission, Gareth Bale et ses coéquipiers ont souffert jusqu'au bout et savourent ce qui apparait comme le plus grand aboutissement de leur carrière.
"C'est ce pour quoi on a travaillé depuis le premier match, a commenté, au micro de Sky Sports, l'ailier de 32 ans qui vient de quitter le Real Madrid et dont l'avenir en club demeure très flou. Je ne sais pas quoi dire tellement je suis heureux d'y arriver devant tous ces supporters incroyables... C'est impossible de décrire mes sentiments à cet instant précis".
Qualif. Coupe du monde
Bale et les Gallois filent au Mondial, l'Ukraine frustrée
05/06/2022 À 18:00
J'avais vraiment tout donné sur le terrain
Bale a encore connu une saison compliquée avec un faible temps de jeu sous le maillot madrilène mais a su revenir en forme pour ce match crucial en sélection. Il s'est même montré décisif en frappant le coup franc qui a provoqué le but contre son camp de l'Ukrainien Yarmolenko à la 34e minute.
"C'était difficile, a-t-il reconnu après la rencontre disputée sur la pelouse d'un Millenium Stadium en fusion et sous une pluie battante. Je n'ai pas beaucoup joué ces quatre dernières semaines à cause de mon dos, je voulais juste contribuer autant que je le pouvais et le plus important c'était de passer et de se qualifier pour le Mondial". Epuisé, le gaucher est sorti à la 83e minute et a suivi une fin de match plus que stressante depuis le banc de touche. "Ce n'était pas idéal, mais j'avais vraiment tout donné sur le terrain".

Hennessey, l'autre héros

Si Bale a répondu présent dans cette rencontre historique, l'autre héros gallois s'appelle Wayne Hennessey. Le portier de 35 ans compte plus de 100 capes mais n'a pas toujours été titulaire ces derniers temps. Ce dimanche, il a justifié la confiance de son sélectionneur Robert Page et réalisé une grande prestation en enchaînant les parades tout au long du match pour garder sa cage à zéro.
"C'est absolument incroyable, mais pas que pour moi, (en se tournant vers les tribunes) tout le monde était sur le terrain, c'était totalement mérité, s'est réjoui le portier remplaçant de Burnley, qui n'a pas pu se maintenir en Premier League cette saison. Je pense que c'était probablement mon meilleur match sous le maillot gallois, pour être honnête, et à un moment aussi crucial, mais il faut rendre hommage à l'Ukraine qui est une équipe fantastique".
"Je suis aux anges, a poursuivi Hennessey. On a une bonne génération, de jeunes gars, et un staff qui a tout donné, mais tout le monde a été fantastique". Grâce à la performance de son gardien, le pays de Galles disputera la seconde Coupe du monde de son Histoire.
En 1958, lors du Mondial suédois, il avait chuté en quart de finale devant le Brésil de Pelé, futur vainqueur. En novembre prochain, les Dragons défieront les Etats-Unis, l'Iran et leur voisins anglais dans un groupe B abordable. Ils pourraient bien s'offrir de nouvelles émotions fortes.
Ligue des Nations
Les Pays-Bas au buzzer, la Belgique s’accroche
14/06/2022 À 20:42
Ligue des Nations
La Belgique gâche à Galles, les Pays-Bas butent sur la Pologne
11/06/2022 À 20:42